Foot : trop de têtes abîment la tête !

Dernière mise à jour: mai 2012 | 3967 visites
voetbal-koppen-kind-spelen-170_400_01.jpg

news Les joueurs de football qui frappent souvent le ballon de la tête exposent leur cerveau à des dommages potentiellement sérieux.

Bon : on ne parle pas ici d’un coup de tête occasionnel, mais d’une répétition du geste tout au long de la saison, et durant plusieurs années. Les spécialistes qui ont conduit ces recherches estiment qu’un gros risque intervient à partir de mille coups de tête par an. Cela peut sembler énorme, mais ramené au nombre cumulé de matchs et d’entraînements, ce seuil ne paraît plus aussi improbable que cela.

Cette… équipe de l’Albert Einstein College of Medicine (New York) a procédé auprès d’un groupe d’une trentaine de footballeurs amateurs, affichant une moyenne d’âge de 31 ans, et joueurs assidus depuis leur enfance. Après leur avoir demandé d’évaluer à quelle fréquence ils frappaient le ballon de la tête, les participants ont été soumis à un scanner cérébral. Résultat : ceux qui font le plus de têtes présentent davantage de cellules nerveuses endommagées ; et ceci dans des régions du cerveau liées à la mémoire, à l’attention, ainsi qu’aux fonctions visuelles.

Des tests très spécifiques ont également mis en évidence des troubles de la connexion entre neurones. « Ce que nous avons montré ici, ce sont des preuves concluantes que des altérations cérébrales, qui s’apparentent à des blessures traumatiques, interviennent chez ceux qui frappent très régulièrement le ballon avec la tête », résume le Dr Michael Lipton, l’un des auteurs de cette étude.


publié le : 17/02/2012 , mis à jour le 15/05/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci