L'ensemencement vaginal: fausse bonne idée?

dossier Un enfant qui nait par les voies naturelles recevrait des bactéries, présentes dans le vagin, pouvant jouer un rôle dans le développement de son système immunitaire. Les bébés nés par césarienne seraient plus susceptibles de développer allergies, asthme, et maladies liées à l'altération du microbiote. L'ensemencement vaginal, ou "microbirthing", est-il la solution?

Qu'est-ce que l'ensemencement vaginal?

Lors d'une césarienne programmée, le gynécologue insère un tampon de gaze dans le vagin, une heure avant l'intervention. Puis le médecin applique la compresse sur les yeux, la bouche et la peau du nourrisson. De cette façon, le bébé entre en contact avec la flore vaginale de sa mère. La peau d'un bébé est poreuse et absorbe ainsi le microbiote maternel. Selon une étude réalisée par deux chercheurs américains, la technique contribuerait à restaurer le microbiote du nouveau-né, et profiterait ainsi à son système immunitaire.

L'ensemencement vaginal est-ce risqué?

Bien que la technique, encore marginale, ait des défenseurs, la plupart des médecins préfèrent attendre avant de s'emballer, et faire une mise en garde. Dans le célèbre British Medical Journal, des médecins britanniques expliquent qu'un tel traitement, surtout s'il est "fait maison", peut s'avérer dangereux. En effet, mauvaises bactéries et virus peuvent alors être transmis plus facilement au bébé. Impossible d'analyser vous-même votre flore, qui peut contenir herpès, chlamydia ou streptocoques du groupe B (potentiellement fatals pour le nourrisson), sans que vous ne le sachiez. En outre, une étude plus récente, menée par l'Université d'Australie-Occidentale, relativise l'apport de l'ensemencement vaginal. "Bien que nous sachions qu'une césarienne affecte la flore intestinale de l'enfant, il est très peu probable que ces différences soient causées par un manque d'exposition aux microbes vaginaux à la naissance", déclare la chercheuse Lisa Stinson.

Y a-t-il d'autres façons de renforcer le système immunitaire de votre bébé?

L'allaitement maternel, le peau à peau, la non prise systématique d'antibiotiques peuvent aider à donner à votre enfant le meilleur départ. Sur ces points, tous les médecins et chercheurs sont d'accord (ouf!). Suivre Minimi sur Instagram Lire aussi: En images: l'accouchement par césarienne Sources: theconversation.com medzineapp.com www.sciencealert.com Auteure: Axelle Brants

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: janvier 2021
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram