La poire, le fruit santé de votre automne

Dans cet article
La poire, le fruit santé de votre automne

dossier

Hypocalorique, la poire est idéale en toutes circonstances, et en particulier lors d'un régime. Riche en eau, elle présente des propriétés laxatives et diurétiques. Comment la choisir ? Et comment la conserver ?

Quelle que soit la variété (d'Anjou, Williams, Red Williams, Conférence ou encore Doyenné du Comice) :

  • Elle est riche en vitamines A, B et E (0,5 mg/100 g), en potassium (125 mg/100 g) et en zinc, ce qui en fait un antioxydant de premier choix.
  • Ses nombreux minéraux et oligoéléments représentent jusqu’à 300 mg par 100 g de fruit. Outre le potassium (précieux contre les rhumatismes et aux effets diurétiques), on mentionnera le phosphate (13 mg/100 g) et le magnésium (7 mg/100 g).
  • Elle affiche une teneur élevée en acide folique, indispensable au bon fonctionnement neuromusculaire.
  • Grâce au sorbitol, la poire tonifie les dents.

Voir aussi l'article : Connaissez-vous le yacon, la « poire de terre » ?

La poire, l'alliée des régimes

123-fruit-kweepeer-12-16.jpg
Hypocalorique avec seulement 58 kcal/100 g, malgré un goût très sucré, la poire est idéale dans le cadre un régime amaigrissant. Elle contient entre 80 et 85% d'eau. De plus, elle présente des propriétés laxatives (en raison de sa forte teneur en fibres) et diurétiques.

Peu acide, la poire convient très bien aux personnes souffrant de maux d'estomac. Consommée en fin de repas, elle facilite la digestion. Dans cette perspective, les variétés à chair fondante seront préférées aux fruits plus granuleux.

Voir aussi l'article : Des fruits et des légumes, oui, mais surtout à chair blanche !

Comment choisir les poires ?

Préférez des poires lisses, fermes, pas trop mûres, exemptes de meurtrissures et présentant une couleur assez uniforme (afin d'éviter qu'elles noircissent trop vite). Les fruits doivent dégager un parfum quasi fleuri et pas trop prenant. La chair autour du pédoncule cédera facilement sous la simple pression du doigt. Elles seront consommées lorsque la chair sera à la fois ferme et fondante.

Voir aussi l'article : Comment congeler les poires ?

Comment les conserver ?

  • A température ambiante, durant dix à quinze jours.
  • Ne jamais laisser des poires sous cellophane.
  • Evitez de les placer à proximité immédiate des pommes. En effet, pommes et poires ne font pas bon ménage. Les premières accéléreront le mûrissement voire le noircissement des secondes. Ne mélangez pas non plus les poires avec des oignons, des échalotes, de l'ail, des choux, des herbes aromatiques avec une odeur caractéristique et assez forte : elles pourraient capter ces arômes.
  • Ne conservez pas les poires au réfrigérateur sauf si elles sont bien mûres. Dans ce cas-là, enveloppez-les une à une dans du papier absorbant, glissez-les dans un sac de congélation et placez-les dans le bac à légumes.
  • La poire épluchée s'oxyde très rapidement. Arrosez-la d'un filet de jus de citron pour freiner ce processus.

Voir aussi l'article : Ne jetez pas vos fruits abîmés : voici comment les préparer

auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle

Dernière mise à jour: octobre 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram