Le danger du manteau dans le siège-auto

minimi_autostoel_kind.jpg

video Nous l'avons (presque) tous déjà fait : il fait froid, bébé est bien emmitouflé, on est pressé, on a la flemme, on a un court trajet... Bref, autant de bonnes raisons de ne pas retirer son manteau à son enfant quand on l'installe dans son siège-auto. Pourtant, en cas de collision, ce geste peut avoir des conséquences dramatiques, la preuve en vidéo. Une vidéo diffusée fin 2017 sur NBC, pour son émission Today, avait secoué les parents. Mais probablement pas suffisamment, ou en tout cas pas dans nos contrées, puisque nous sommes encore très (trop) nombreux à mal installer nos enfants dans leurs sièges-auto, souvent par pure ignorance.

Pourquoi laisser son manteau à son enfant est dangereux ?

Faites-le test : installez votre enfant avec ses vêtements d'hiver (anorak, manteau, combinaison...). Réglez les sangles, puis bouclez sa ceinture. Maintenant, installez votre enfant dans le même siège-auto, mais sans son blouson, en gardant les réglages de l'installation précédente : vous le voyez cet espace entre le buste de votre bambin et les sangles censées le retenir en cas de collision ? Eh oui, le problème du manteau, c'est qu'il créé une épaisseur qui, en cas de choc, va s'écraser. L'effet est très bien illustré dans cet article du site de référence Sécurange : c'est un peu celui de vêtements placés sous vide d'air. Résultat, le vêtement aplati laisse un espace entre les sangles, et le risque c'est que votre enfant soit éjecté de son siège. Son buste sort complètement des sangles, l'enfant n'est pas maintenu. C'est valable aussi pour les sièges d'enfants plus grands, avec une simple ceinture de sécurité : la sangle est mal positionnée lorsque l'enfant garde son blouson. Mais aussi pour les attaches type "chest clip" (sorte d'attache supplémentaire sur la poitrine) qu'on trouve aux États-Unis, comme l'explique très bien une maman dans cette vidéo.

Comment s'assurer du bon réglage des sangles ?

C'est très simple. Une fois votre enfant attaché - sans son manteau donc ! - vous ne devez pas pouvoir pincer les sangles avec vos doigts. Elles doivent donc être parfaitement tendues (comme illustré dans la vidéo). Votre enfant a gardé son manteau, mais vous êtes sûr d'avoir serré les sangles à fond ? Eh bien non, une telle installation ne peut pas être correcte. Il est donc inutile de vous acharner sur les sangles pour serrer au max.

Comment faire en hiver ?

On est d'accord, mettre et remettre son manteau à un enfant de 1, 2 ou 3 ans, c'est pas une mince affaire, qui plus est sur un bord de route, quand il pleut et qu'il y a du vent. Donc, pour éviter des manipulations pénibles pour tout le monde, des solutions existent :
  • Une polaire + bonnet, si vous ne faites que sortir de chez vous pour aller à la voiture, ça suffira largement.
  • Une chancelière ou nid d'ange
  • Une housse de coque, pour les bébés en Maxi-Cosi
  • Une couverture spéciale adaptée au siège-auto
  • Un poncho
  • Une couverture toute simple, qu'on laisse dans l'auto
  • Un manteau enfilé à l'envers Etc.

Enfin, on ne peut qu'encourager les parents à se rendre sur le site Sécurange, car, selon une enquête alarmante de la Prévention routière en France, rendue publique l'année dernière, près de deux tiers des enfants seraient mal installés en voiture. La plupart du temps, les parents sont pas ou mal informés des risques.  À quand un contrôle officiel des équipements et installations par un organisme agréé, pour conseiller les parents au sortir de la maternité, comme c'est le cas dans certains pays ?

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram