Lequel est le plus sain : le sirop d'érable, le sirop d'agave ou le miel ?

Dans cet article
Lequel est le plus sain : le sirop d'érable, le sirop d'agave ou le miel ?

dossier

Il est clair que le sucre blanc et raffiné a une mauvaise réputation. Mais les variétés naturelles telles que le sirop d'érable, le sirop d'agave et le miel sont-elles plus saines ? Et quelle est exactement la différence ?

Sirop d'érable, sirop d'agave, miel : quelles sont les différences ?

unsplash_honing.jpg
Le sirop d'érable est fabriqué à partir de la sève de l'érable, qui est extraite et bouillie pour obtenir un sirop épais. Plus la couleur du sirop est claire, plus le goût est doux. En Amérique, le sirop d'érable est un produit très populaire. 

Comme le sirop d'érable, le miel n'a pas besoin d'être transformé pour être consommé. Il est produit par les abeilles qui récoltent le nectar des plantes. Toutefois, certaines marques de miel sont chauffées (pasteurisées) pour éviter la cristallisation et tuer les bactéries avant le stockage. Le miel brut est entièrement naturel et non transformé, ce qui en fait le meilleur choix.

Le sirop d'agave est produit à partir du liquide de la plante agave bleue. Ce jus doit être filtré et chauffé avant d'être concentré en sirop. Plusieurs étapes de transformation sont donc nécessaires pour transformer l'agave en un produit consommable. Au cours de ce processus de transformation ou de raffinage, de nombreuses substances saines sont perdues.

Voir aussi l'article : Quelle variété de miel pour quels bienfaits santé ?

Lequel est le plus sain ?

Le sirop d'érable contient une quantité considérable de minéraux : zinc, manganèse, calcium, potassium et fer. En outre, il contient pas moins de 24 antioxydants différents qui débarrassent l'organisme des radicaux libres nocifs. Ce sirop est également une source d'autres substances bénéfiques, comme le québecol, qui se forment pendant le processus d'ébullition du jus. Il a été démontré que ces substances contribuaient à réduire la croissance des cellules cancéreuses et à ralentir la dégradation des glucides dans le tube digestif.

Le miel étend encore cette liste de bienfaits pour la santé : il aide à soulager les maux de gorge et la toux, il est antiviral, antibactérien, antifongique et ne se gâte jamais. Le miel contient des vitamines B et C et plusieurs minéraux. Comme le sirop d'érable, le miel est riche en antioxydants. Le miel cru et non pasteurisé est le plus bénéfique.

Bien que la plante d'agave contienne de nombreuses vitamines et minéraux, il n'en reste presque rien après le traitement. Le sirop d'agave est donc celui qui apporte le moins de nutriments.

Voir aussi l'article : Sirop d'agave : une bonne alternative au sucre

Indice glycémique

Cependant, le sirop d'agave peut être un bon choix si vous voulez garder votre glycémie sous contrôle, car il a un indice glycémique (IG) plus bas que le miel et le sirop d'érable. L'IG indique dans quelle mesure un aliment augmente votre taux de sucre dans le sang.

Si l'on évalue les trois produits en fonction de leur indice glycémique, c'est le sirop d'agave qui l'emporte. Avec un IG de 19, l'agave augmente votre taux de sucre moins rapidement que le miel, dont l'IG est de 58, et le sirop d'érable, dont l'IG est de 54. 

En revanche, le sirop d'agave est principalement composé de fructose. Le fructose étant traité par le foie, une trop grande quantité de fructose à la fois peut avoir des effets indésirables. Par exemple, il entraîne la production de triglycérides.

Voir aussi l'article : Sirop d'érable, sucre de riz, rapadura : des bonnes alternatives au sucre blanc

Conclusion

Bien que ces trois alternatives au sucre blanc semblent avoir plus d'avantages pour la santé - en particulier le miel - elles restent des édulcorants et doivent être utilisées avec modération. Une trop grande quantité de sucre ajouté augmente le risque de toutes sortes de maladies, comme les caries dentaires, l'obésité et le diabète.

Voir aussi l'article : 4 questions sur le sirop d'érable

Sources :
healthline.com
voedingscentrum.nl


auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: mars 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram