ad

Maigrir : dix régimes à la loupe

Dernière mise à jour: août 2013 | 9679 visites
Dans cet article
Maigrir : dix régimes à la loupe

dossier Comment s’y retrouver dans l’interminable liste des régimes amaigrissants proposés sur un marché qui ne connaît certainement pas la crise ? Difficile, voire impossible. Chaque méthode prétend être meilleure que l’autre. Tour d’horizon en dix étapes, familières ou beaucoup moins.

Les grands classiques

appel-peer--lmeter-170_400_04.jpg

1° - Montignac


Principes de base : premièrement, l’exclusion des sucres et de certains glucides (pommes de terre, riz, pain blanc, pâtes…), qui favoriseraient le stockage des graisses et deuxièmement, la dissociation des aliments, singulièrement les lipides et les glucides. Par la suite, le régime relâche la pression, sans toutefois céder sur les sucres concentrés.

Du nom de l’homme d’affaires Michel Montignac, il demande une attention très soutenue, en tout cas au début. Sa tolérance à l’égard des lipides (les graisses) peut entraîner des problèmes de cholestérol, alors que le bannissement des sucres risque d’être source de fatigue.
www.montignac.com

2° - Atkins


Conçu voici une quarantaine d’années par un médecin américain, il prône l’exclusion totale des glucides. Du coup, on peut manger des graisses à volonté, puisqu’elles ne seront plus stockées, affirme-t-il. Un régime très simple à appliquer… du moins dans un premier temps. Car la lassitude s’installe rapidement et les kilos perdus risquent d’être repris aussi vite, avec un bonus en prime. Par ailleurs, pauvre en fibres, en vitamines et en sels minéraux, le régime Atkins présente des risques pour la santé.
www.atkins.com

3° - Scarsdale


Pas de sucres ni de matières grasses. Par contre, les fruits et les légumes sont les bienvenus, avec un peu de viande et de poisson. La composition alimentaire doit suivre, jour après jour, un schéma strict. L’alcool est strictement prohibé. Contraignante et restrictive, cette approche hypocalorique est difficile à respecter sur le long terme, d’autant qu’elle peut être à l’origine de sérieuses carences nutritionnelles. Initiée par un cardiologue américain, elle a rencontré un succès considérable.
www.scarsdalediet.com

4° - Miami


Développé, lui aussi, par un cardiologue américain, le Dr Agatston. Pas de glucides, mais riche en lipides et en protéines. L’idée consiste, comme pour le régime Atkins, à perturber le mode de fonctionnement de l’organisme, afin qu’il n’assimile plus (ou beaucoup moins) les graisses. Son concepteur a toutefois introduit certaines variantes par rapport au régime Atkins, dans le but de limiter les répercussions cardiovasculaires. Le régime Miami donne de bons résultats dans sa phase initiale, moins à plus long terme. Le danger réside dans le fait que ses adeptes risquent de plonger dans une spirale de privation.
Régime Miami, The South Beach Diet, Dr Arthur Agtston, éd. Pocket

5° - Hyperprotéiné


Cette approche connaît une réelle popularité. Elle consiste à miser sur la surconsommation de protéines - qui favorisent la sensation de satiété - tout en diminuant les apports caloriques. Les sachets enrichis en protéines se substituent à l’un ou l’autre repas. Ces régimes s’adressent à des personnes en bonne santé, qui souhaitent maigrir rapidement de deux ou trois kilos. Cette méthode n’est donc pas indiquée à moyenne ou à longue échéance. Le poids perdu est rapidement regagné.
www.regimedukan.com
www.regimehyperproteine.com

Les originaux

6° - La préparation mentale


C’est dans la tête que ça se passe, autant que dans l’assiette. Ce régime mis au point par deux Français, Jean-Michel Gurret et Florence Guérin, repose sur des séances de coaching vidéo ou d’enregistrements audio. L’intention consiste à agir sur la gestion des émotions, par des techniques proches de l’hypnose. Pas d’efforts physiques majeurs à consentir : le tout, c’est d’y croire.
www.gurret.com

7° - La méthode Fridman


On continue à manger de tout, et à peu près dans les mêmes quantités, mais on consacre son attention au contrôle du cycle de la digestion. Pour cela, il faut respecter trois conditions impératives : premièrement, prendre quatre repas par jour, en laissant traîner une petite faim à chaque fois, deuxièmement, s’en tenir strictement à un équilibre en eau, protéines, glucides et sels minéraux et troisièmement, ne jamais sauter un repas. Ce régime ne présente pas de dangers, tout simplement parce qu’il s’inspire des fondamentaux d’une saine nutrition. Pas de miracle à en attendre toutefois.
Les 4 secrets pour maigrir, Dr Jacques Fridman, éd. Pocket

8° - Le régime des astronautes


Comme son nom l’indique, il a été mis au point par la Nasa à la fin des années 60, à l’intention du personnel au sol comme des voyageurs de l’espace. Quelques règles simples : boire deux litres d’eau par jour ; bannir l’huile, le beurre et la margarine ; pas de sucre ; et respecter à la lettre les aliments et les quantités préconisées. Pas facile de s’y tenir durant les deux semaines conseillées, tout simplement parce que l’on a… faim en permanence.
www.nasa.gov

9° - Le régime Razzoli


Une machine à calculer est recommandée pour ceux qui voudraient tenter l’aventure. À chaque portion d’aliment correspondent des points, qu’il convient d’additionner pour savoir si on est dans le bon. Ainsi, entre 40 et 60 points par jour, l’amaigrissement sera garanti, alors qu’au-delà, c’est l’échec assuré. Voilà en gros “l’invention”, controversée, de Guido Razzoli, qui part du principe que moins l’organisme ingère de calories, moins il en dépense, alors qu’il ira puiser dans ses réserves celles qui lui manquent, ce qui provoquera la fonte des graisses. Ses adeptes l’apprécient pour sa souplesse.
www.tabledescalories.com

10° - Le régime des groupes sanguins


Le fruit des cogitations d’un naturopathe américain, qui considère qu’à chaque groupe sanguin doit correspondre un régime alimentaire spécifique. Les O, par exemple, doivent manger de la viande et des légumes, mais pas de laitages ni de féculents. Les A seront végétariens, alors que les B fuiront le poulet et les lentilles. N’oublions pas les AB, qui peuvent se précipiter sur l’ananas et le tofu, tout en dédaignant la viande rouge. Et pour tous, interdiction d’avaler du porc, de la rhubarbe, de la noix de coco ou encore du poivre noir…
www.dadamo.com
www.ateliersante.ch/groupes-sanguins.htm


publié le : 01/03/2011 , mis à jour le 13/08/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci