Mieux comprendre la douleur

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 5573 visites
123-pijn-hand-pols-170-10.jpg

news Des chercheurs de l’Université de Buffalo (Etats-Unis) ont identifié une classe de protéines (appelées canaux ioniques), habituellement présentes sur les cellules nerveuses sensibles à la douleur, et qui sont éliminées par l’inflammation responsable de la douleur, créant ainsi un état d’hypersensibilité.

La découverte de ce processus pourrait avoir un impact majeur sur la prise en charge de la douleur, dans la mesure où le développement de médicaments protégeant ces canaux ioniques permettrait de soulager la douleur, sans s’accompagner des effets secondaires classiques des analgésiques.

Les cellules sensibles à la douleur – les nocicepteurs – envoient l’information au cerveau, en indiquant l’emplacement, la nature et l’intensité de la douleur. L’apport des recherches réalisées à l’Université de Buffalo tient en ce qu’elles permettent de mieux comprendre comment l’inflammation douloureuse stimule les nocicepteurs.

Les spécialistes soulignent que « nous avons été en mesure de démontrer qu’une certaine classe de canaux ioniques est éliminée de la surface des cellules nociceptives pendant la signalisation inflammatoire. » Maintenir ces canaux ioniques à la surface des nocicepteurs présenterait donc une grande efficacité pour soulager la sensation douloureuse.

Source: The Journal of Neuroscience (www.jneurosci.org)
publié le : 19/05/2011 , mis à jour le 19/12/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci