Existe-t-il un lien entre l'athérosclérose et la dépression ?

Dernière mise à jour: décembre 2014
123-man-ouder-psyche-sepr-moe-bureau-170_01.jpg

news Une étude réalisée aux Pays-Bas a cherché à vérifier l’hypothèse d’un lien de cause à effet entre l’athérosclérose et la dépression. Le résultat est ambigu.

Les chercheurs ont suivi quelque 3.500 seniors ne souffrant pas de dépression. L’intention consistait à déterminer si l’athérosclérose (processus d’obstruction des artères) pouvait être considérée comme un facteur de risque d’apparition d’un syndrome dépressif.

Les spécialistes expliquent n’avoir pas pu confirmer le lien de cause à effet. Ils rappellent toutefois que d’autres travaux indiquent que la dépression constitue « un élément prédictif de pathologie vasculaire ». En fait, ils considèrent qu’il existe une possibilité que ce soit la dépression qui soit préjudiciable à la bonne santé vasculaire.

Autre hypothèse : que les deux pathologies – athérosclérose et dépression – reposent sur un élément déclencheur commun, d’origine organique, biologique (les effets du stress, par exemple). Si cela venait à se vérifier, le diagnostic d’athérosclérose devrait alors inciter à surveiller de près l’émergence possible d’une dépression, et inversement.

Source: Archives of General Psychiatry (https://archpsyc.jamanetwor)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram