Un antibiotique contre le cancer ?

Dernière mise à jour: janvier 2014 | 7542 visites
onderzoekrs-labo-200.jpg

news Un antibiotique connu pour ses fonctions immunosuppressives pourrait ouvrir la voie au développement de nouveaux agents anticancéreux, selon des recherches menées par une équipe de l’Université de l’Indiana.

Ces travaux ont déterminé qu’un composé appelé tautomycetine cible une enzyme au rôle important dans les processus de prolifération et de différenciation cellulaires. Il se trouve que des mutations de cette enzyme (baptisée SHP2) sont connues pour causer plusieurs types de leucémies et de tumeurs solides.

En d’autres termes, expliquent les chercheurs, « nous avons identifié un composé qui devrait servir de base pour le développement d’agents thérapeutiques contre les responsables de cancers qui étaient jusque-là considérés comme non traitables », en raison de la difficulté à agir sur cette enzyme.

Celle-ci fait d’ailleurs partie d’un groupe plus large qui intéresse au plus haut point les spécialistes, dans la mesure où les dérèglements qui sont observés sont associés à plusieurs maladies, dont le cancer, le diabète et certains dysfonctionnements immunitaires.

Source: Chemistry & Biology (www.cell.com/chemistry-biol)
publié le : 25/06/2011 , mis à jour le 23/01/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci