Métastases : un problème de colle

Dernière mise à jour: janvier 2011 | 3334 visites
labo-cacel-170_01.jpg

news Pourquoi certaines cellules cancéreuses, qui devraient en principe rester liées à la tumeur, parviennent-elles à se « détacher » et à migrer vers d’autres parties de l’organisme, créant ainsi des métastases ? En raison d’un problème de « colle cellulaire », indiquent des recherches réalisées par une équipe canadienne, et publiées dans la revue Neoplasia.

Pour former nos tissus, nos organes…, les cellules doivent forcément être agglutinées. Elles adhèrent en fait les unes aux autres grâce à l’action de protéines, les cadhérines, qui font office de « colle ». Or, les cadhérines qui se trouvent à la surface des cellules cancéreuses présentent des anomalies, qui les rendent moins adhésives. Pour être tout à fait précis, ces cellules malades recèlent des cadhérines bien collantes, mais également d’autres qui le sont nettement moins (et que l’on ne trouve d’ailleurs pas sur des cellules saines). Lorsque survient un déséquilibre entre ces deux types de cadhérines – les « non adhésives » prennent le dessus – la cellule tumorale se détache des autres, et entame sa propagation. Selon les auteurs de cette étude, l’évaluation de ce ratio pourrait servir d’outil diagnostique important pour déterminer le stade de progression de la tumeur ; mais aussi dégager des pistes conduisant à la mise au point de traitements destinés à stopper le processus métastasique.


publié le : 01/02/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci