La saison des allergies au pollen a officiellement démarré

Dernière mise à jour: février 2022
Fotolia_ma,-allerg-vekoudh-niezen-hooiko-04-15.jpg

news

Allergiques au pollen, préparez-vous à sortir antihistaminiques et mouchoirs : les aulnes et noisetiers ont commencé à répandre leurs inflorescences dans l’air de Belgique. C’est ce qu’a annoncé AirAllergy, le réseau officiel de surveillance des pollens en Belgique, dans un communiqué.

Alerte au pollen en Belgique

C'est tout le pays qui est concerné : les stations du réseau AirAllergy de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles ont toutes détecté récemment une émission de grains de pollen des aulnes et noisetiers en importante quantité.

Les personnes particulièrement sensibles à ce type de pollen ou habitant près de ces arbres risquent de sentir les premiers symptômes d’allergie : picotements, yeux et nez qui coulent, démangeaisons, gêne respiratoire, toux, nez bouché, sinus encombrés, et même perte d’odorat et de goût... Un peu comme le Covid ou le rhume. Mais à la différence des corona et rhinovirus, une allergie au pollen ne cause pas de fièvre ni de douleurs musculaires.

Lire aussi : Covid-19 : le risque augmente pour tous avec le pollen

La pluie, l’amie des allergiques

Pas de panique pour autant, ou en tout cas pour le moment : la météo pluvieuse de ces derniers jours limite la dispersion des grains de pollen. “Nous arrivons à un stade où les concentrations en pollen d’aulne et de noisetier peuvent rapidement décoller, jusqu’à mille fois plus. Si le temps est maintenu sec au moins quelques jours, les grains de pollen jusque-là confinés dans les inflorescences pourraient se disperser en masse dans l’air», explique Lucie Hoebeke, collaboratrice scientifique du service Mycologie et aérobiologie de Sciensano.

Lire aussi : Quelles solutions contre l'allergie au pollen ?

Réchauffement climatique : de plus en plus de personnes allergiques ?

Si le temps humide limite, en tout cas de de façon provisoire, les réactions allergiques, Sciensano explique dans son communiqué que la montée des températures risque d’augmenter le nombre de personnes allergiques en général, en Belgique et dans le monde. “Les quantités de pollen émises par les aulnes et les noisetiers sont très variables d’une année à l’autre, même si sur le long terme elles apparaissent de plus en plus importantes. C’est un phénomène également observé dans de nombreuses autres stations aérobiologiques dans le monde, et qui est associé avec la montée progressive des températures. Si cette tendance continue en Belgique, nous pourrions nous attendre à la poursuite de l’augmentation du nombre d’allergiques dans notre population et à une augmentation de la sévérité des symptômes», conclut Lucie Hoebeke.

Lire aussi : Crise climatique : des saisons de pollen plus longues et plus intenses

Allergie au pollen : les recommandations

En attendant, si vous ressentez les premiers symptômes d’une allergie, suivez scrupuleusement les indications et traitement de votre médecin et/ou allergologue :

  • Nettoyez votre nez au sérum physiologique.
  • Évitez les efforts et les activités sportives en plein air, surtout par temps sec.
  • Portez des lunettes de soleil.
  • Veillez à vous laver les cheveux régulièrement.
  • Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique.
  • Ne faites pas sécher pas le linge dehors.
  • Gardez les vitres fermées lorsque vous roulez en voiture.
  • Évitez d’ajouter des facteurs irritants ou allergènes à votre environnement (tabac, bougie parfumée, encens, spray de nettoyage...).
  • Si vous en avez l’occasion, rendez-vous en bord de mer : les quantités de pollen dans l'air y sont moins élevées.
  • Ne baissez pas la garde quant aux mesures anti-Covid, une allergie ne doit pas masquer une infection au Covid-19. En cas de doute, continuez à effectuer des autotests.
Pour suivre l'évolution de la saison pollinique, consultez AirAllergy.be sur le site Internet ou sur l’application mobile. 

Lire aussi : Allergie au pollen : une promenade en bord de mer ?

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé
Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress
A.Vogel

Retrouvez le calme lors des moments de stress et de tension grâce à la combinaison des plantes relaxantes.

Savoir plus?
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram