ad

Poids : peut-on supprimer l’envie de trop manger ?

Dernière mise à jour: mai 2021 | 2876 visites
123m-hamburger-friet-eten-voeding-3-7.jpg

news Des chercheurs américains ont identifié la zone du cerveau responsable de l’attraction pour la nourriture même lorsque nous n'avons pas faim. Cette découverte pourrait potentiellement changer la donne pour les personnes en surpoids.

Les recherches ont été conduites par une équipe américaine (université du Texas). Lorsque nous voyons une délicieuse friandise, nous sommes souvent tentés de la manger même si nous sommes rassasiés. En fait, explique le coordinateur de cette étude, c'est parce que notre cerveau est programmé pour maximiser nos apports énergétiques. Et les spécialistes ont réussi à manipuler la partie du cerveau impliquée dans ce processus. A ce stade, ils ont procédé sur des rongeurs.

Ne manger que ce qui est nécessaire

Des rats ont été exposés à une collation appétissante alors que les chercheurs surveillaient l'activité d’une région du cerveau appelée cortex infralimbique, responsable des pulsions face à la tentation alimentaire alors que nos besoins énergétiques sont couverts. Et constatation remarquable : quand les neurones de cette zone ont été désactivés à l'aide d'outils sophistiqués, les animaux ont limité leurs apports alimentaires au strict nécessaire.

Des recherches supplémentaires sont évidemment indispensables avant qu’une application concrète puisse être mise en œuvre chez l’être humain, mais les experts sont optimistes : ces résultats pourraient représenter une percée dans la lutte mondiale contre l'obésité.

L'obésité est considérée comme une véritable épidémie principalement liée au manque d'exercice (sédentarité) et à la consommation croissante d'aliments riches en énergie. On estime qu’à travers le monde, près de 40% des adultes sont en surpoids et 13% en situation d’obésité.

Voir aussi l'article : Maigrir : pourquoi il est essentiel de ne pas reprendre du poids

Source: Sofie Van Rossom - journaliste santé / eNeuro (www.eneuro.org)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub