Foot : le dangereux jeu de tête

Dernière mise à jour: avril 2021
unspl-voetbal-vr-6-4-21.jpg

news Arsène Wenger tire la sonnette d’alarme à propos des traumatismes cérébraux. Faut-il ici protéger les plus jeunes ? Et les femmes ? Une nouvelle étude attire l’attention sur elles.

C’est une voix qui compte dans le foot. L’ancien entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger, aujourd’hui directeur à la Fifa en charge du développement mondial, met en évidence un problème que le milieu du foot commence à appréhender : les dangers du jeu de tête, qui peut causer des lésions au cerveau.

« A la Fifa, nous sommes très vigilants sur le jeu de tête et les microtraumatismes qu’il peut provoquer. Nous sommes dans le flou quant à certains traumatismes cérébraux », déclarait-il récemment dans Le Parisien.

► Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.