Apps de rencontre : mais oui, on y trouve l’amour qui dure

Dernière mise à jour: janvier 2021
123-gsm-mobile-app-internet-09-19.jpg

news Les applications de rencontre, qui ont succédé aux sites traditionnels, véhiculent une réputation d’espaces de rendez-vous ponctuels, essentiellement axés sur le sexe. Or, il semble bien que de plus en plus de relations sérieuses et heureuses se nouent grâce à ces outils. En somme, on peut y trouver le vrai amour.

Tinder, Lovoo, Bumble, Happn, Fruitz, Ice Breaker…, et bien d’autres encore : les apps de rencontre prolifèrent. Le principe : en balayant les profils sur son smartphone, on choisit la personne avec laquelle on souhaite établir le contact. Plus besoin donc de remplir des longs formulaires de description, comme avec les sites de rencontre classiques, puisque quelques éléments - surtout la photo - suffisent à s’identifier.

Ces applications font l’objet de pas mal de critiques par ceux qui n’y voient qu’un moyen de collectionner les aventures d’un soir, sans aucun intérêt pour l’aspect sentimental. Une équipe suisse (université de Genève) conteste cette vision des choses. Pour cela, les chercheurs ont analysé des données concernant quelque 3300 personnes (de plus de 18 ans) vivant en couple et ayant rencontré leur partenaire au cours de la dernière décennie, soit physiquement (lors d’une soirée par exemple), soit virtuellement (site ou app de rencontre). L’intention a consisté à déterminer si les couples qui se sont formés grâce aux apps de rencontre avaient au départ des intentions différentes, et comment ils évaluaient leur degré de bonheur.

Aussi heureux... ou malheureux

De fait, pour une proportion plus ou moins significative des utilisateurs des apps, l’objectif n’est que sexuel. Mais, mais… Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’analyse montre que le désir de cohabitation (couple stable) est au moins aussi fort, si pas plus, au sein des couples formés via une app de rencontre que parmi ceux qui se sont rencontrés dans un contexte non numérique. Par ailleurs, l’étude indique que quelles que soient les circonstances de la rencontre, les couples sont tout aussi heureux (ou malheureux…) de leur vie et de la qualité de leur relation avec leur partenaire. Autrement dit, « les couples initiés via les applications de rencontre expriment la même satisfaction relationnelle que les autres ».

Un autre point mérite l’attention : la diversification. Il est assez bien connu que les couples ont tendance à se former dans le milieu social où évoluent les deux partenaires. Ce n’est pas le cas, ou en tout cas beaucoup moins, avec les apps de rencontre, qui favorisent la diversité entre les profils sociaux, alors que la distance géographique revêt bien moins d’importance. Les auteurs ajoutent qu’étant donné leur popularité croissante, « il est rassurant d’écarter les préoccupations alarmantes concernant les effets à long terme de ces outils ».

Voir aussi l'article : Test - Etes-vous accro au cybersexe ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.