ad

Cerveau : l’exercice physique oui, mais rester assis est bon aussi

Dernière mise à jour: décembre 2020 | 4364 visites
123m-lezen-2-12-20.jpg

news L’exercice physique régulier joue un rôle important pour la santé du cerveau. Ceci étant, les activités sédentaires intellectuellement actives - comme la lecture - sont elles aussi bénéfiques pour les facultés cognitives. Il faut trouver un bon équilibre.

Il ne fait pas de doute qu’une bonne santé cérébrovasculaire influence favorablement la cognition, et qu’elle contribue à limiter le déclin cognitif. L’exercice physique agit de manière déterminante sur ce plan. Néanmoins, il ne s’agit pas de la seule voie permettant de préserver les facultés cognitives : la sédentarité, tant décriée (à juste titre), peut jouer un rôle important pour autant qu’elle soit associée à des tâches stimulantes pour le cerveau.

Une équipe américaine (Colorado State University) a analysé des données concernant des seniors en bonne santé, dont les chercheurs ont estimé le temps quotidien consacré à l’exercice physique et le temps de sédentarité plus ou moins active. Des tests cognitifs ont permis d’évaluer leurs facultés.

Le résultat montre d’abord que ceux qui pratiquent régulièrement une activité physique modérée à vigoureuse présentent des résultats plus favorables aux tests de traitement de l’information et de mémoire. Mais il s’avère aussi que les plus sédentaires sont meilleurs aux tests de vocabulaire et de raisonnement, pour autant qu'ils consacrent du temps à des activités mentales stimulantes. Il s’agit d’observations globales, bien entendu, qui ont tenu compte des paramètres socio-démographiques et des antécédents de santé.

De fait, les spécialistes considèrent que la sédentarité, pour autant qu’elle soit consacrée à des tâches actives sur le plan cognitif (lecture, jeux mentaux…), n’est pas forcément néfaste pour la santé du cerveau. Ceci ne signifie évidemment pas qu’il faut délaisser l’exercice physique : la clé, c’est de trouver un bon équilibre.

Voir aussi l'article : Pour vivre plus longtemps, lisez des livres !

Source: Psychology and Aging (http://www.apa.org/pubs/jou)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub