Fumeurs : 40 ans, c’est vraiment un âge clé

Dernière mise à jour: décembre 2020
123m-roken-computer-sigaret-11-3.jpg

news Il n’y a pas d’âge pour essayer d’arrêter de fumer. Assez logiquement, au plus tôt, au mieux, en sachant que si la cessation intervient avant 40 ans, le bénéfice est considérable.

Cette équipe australienne (The George Institute for Global Health) a examiné des données concernant quelque 430.000 adultes âgés de 25 à 74 ans, suivis durant plusieurs décennies. Toute une série de données ont été prises en compte, dont le mode de vie (tabac, alcool, activité physique…), le parcours médical, ainsi que des éléments socio-démographiques. Concernant le tabagisme, deux paramètres ont été particulièrement analysés : l’âge auquel les fumeurs ont commencé et l’âge auquel les ex-fumeurs ont arrêté.

L’âge du début. Les chercheurs expliquent qu’il s’agit d’un facteur important mais relativement sous-estimé. Ils indiquent que s’ils n’arrêtent pas de fumer, ceux qui ont commencé avant 15 ans s’exposent à un risque particulièrement élevé de décès prématuré par maladie cardiovasculaire. Et de fait, le tabagisme est la cause de deux tiers des décès par maladie cardiovasculaire parmi les fumeurs qui ont commencé (très) jeunes.

L’âge de l’arrêt. Le fait d’arrêter de fumer diminue de manière substantielle le sur-risque de mortalité cardiovasculaire. Lorsque la cessation intervient avant 40 ans, ce sur-risque baisse de 90%, et l’effet positif porte aussi sur d’autres maladies associées au tabac. Quel que soit l’âge de l’arrêt, celui-ci est bénéfique, sachant néanmoins que plus on attend, plus la menace cardiovasculaire se renforce.

Inutile d’ajouter que même si le sur-risque cardiovasculaire est considérablement réduit en cas d’arrêt avant 40 ans, il vaut mieux ne pas miser là-dessus pour fumer : un sur-risque persiste, et arrêter n’est pas une sinécure.

Voir aussi l'article : Le lundi, le jour préféré pour arrêter de fumer

Source: Journal of the American Heart Association (www.ahajournals.org/journal)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram