ad

Conjonctivite allergique : symptômes et traitement

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 788 visites
123m-oog-ogen-pijn-21-6.jpg

news La conjonctivite allergique est habituellement saisonnière et associée au pollen. Quels sont les symptômes caractéristiques et comment la soigner ?

La conjonctivite correspond à une atteinte de la conjonctive, la membrane transparente qui tapisse l’intérieur de la paupière et qui recouvre le blanc de l’œil, avec une inflammation d’origine infectieuse (bactérie ou virus) ou allergique. Dans ce dernier cas, on parle de conjonctivite allergique saisonnière, avec un pic au printemps et en été, lorsque les pollens envahissent l’air ambiant.

Les symptômes affectent les deux yeux : picotements, sensation de brûlure, larmoiement, rougeur, gonflement… La réduction de l’exposition au pollen, notamment par des lavages fréquents avec du sérum physiologique, est utile pour limiter l’irritation.

Quant au traitement, la revue médicale Prescrire indique que le cromoglicate (cromoglicate disodium) en collyre, présenté en unidose ou en flacon sans conservateur, constitue le médicament de premier choix. Un antihistaminique H1 en collyre sans conservateur (comme la lévocabastine) est une alternative. Quand les symptômes s’avèrent très gênants, des antihistaminiques H1 par voie orale (appelés non atropiniques) sont parfois utiles (de type cétirizine ou loratadine), poursuit Prescrire.

Voir aussi l'article : Conjonctivite : les sept conseils


publié le : 17/10/2020 , mis à jour le 16/10/2020
ad
pub