Statines : une efficacité insuffisante chez 1 patient sur 2

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 5686 visites
123m-medic-pil-22-7.jpg

news La moitié des patients sous statines ne répondraient pas bien au traitement : après 2 ans, la baisse du taux de mauvais (LDL) cholestérol est insuffisante. Comment expliquer cela ?

Une équipe britannique (université de Nottingham) a examiné des données concernant quelque 170.000 patients ayant débuté un traitement par statine en prévention primaire (pas d’antécédent cardiovasculaire). Pour chacun d’entre eux, explique Le Généraliste, les chercheurs ont objectivé la baisse de LDL (mauvais) cholestérol obtenue dans les deux ans qui ont suivi l’instauration du traitement. Conformément aux recommandations américaines et européennes, qui préconisent une diminution d’au moins 40%, une réduction inférieure est considérée comme « sous-optimale ».

Résultat : 51% des patients n’avaient pas atteint l’objectif. Ceci se traduit par un sur-risque cardiovasculaire (maladie et accident) de 22%, alors que les « bons » répondeurs voient leur risque cardiovasculaire baisser de 13%. Selon les auteurs, cités par Le Généraliste, « ces données contribuent au débat sur l’efficacité du traitement par statines et elles soulignent la nécessité d’une médecine personnalisée dans la gestion des lipides chez les patients ».

Plusieurs caractéristiques individuelles pourraient moduler la réponse aux statines : sexe, âge, tabagisme, poids, régime alimentaire, activité physique… Mais il semblerait que deux paramètres soient plus déterminants : le profil génétique et l’adhésion au traitement. Si on ne peut pas faire grand-chose pour modifier le premier, le fait de respecter scrupuleusement la posologie (dosage et fréquence) relève de la responsabilité du patient, qui doit aussi adapter son mode de vie.

Voir aussi l'article : Effet des statines : l’alimentation fait une grande différence

Source: Heart (http://heart.bmj.com)
publié le : 06/08/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci