La thermographie : une alternative à la mammographie ?

Dernière mise à jour: avril 2019 | 1542 visites
seins.jpg

news Actuellement, la mammographie (rayons X) est réalisée dans le cadre du programme de dépistage du cancer du sein. Un certain nombre de sociétés et d’instituts proposent la thermographie comme alternative sans rayonnements. Quels sont les avantages et les inconvénients ?

La thermographie médicale conviendrait mieux aux femmes chez qui la mammographie peut poser un problème de fiabilité : seins volumineux ou très petits, nombreux tissus glandulaires, implant mammaire... En outre, la thermographie serait plus précise et pourrait détecter des petites tumeurs qui ne sont pas encore observables par une mammographie ou une échographie.

De quoi s'agit-il ?

Le procédé repose sur une caméra thermique qui montre les différences de température de la peau au moyen d'images infrarouges.

Quelle efficacité ?

Selon (entre autres) le Centre fédéral belge d’expertise des soins de santé (KCE) et l’Institut national néerlandais pour la santé publique et l'environnement (RIVM), il n’existe aucune preuve scientifique que la thermographie puisse compléter ou remplacer une mammographie pour le dépistage du cancer du sein.

Les tumeurs sont souvent profondes dans le tissu mammaire. La mesure de la température par thermographie étant superficielle, cette méthode ne serait pas assez sensible pour les détecter, en tout cas pas à un stade précoce. De plus, la thermographie ne permet pas de localiser les calcifications mammaires, qui peuvent être des précurseurs du cancer. Par ailleurs, attention au résultat faux positif (le risque existe aussi pour la mammographie), comme une inflammation prise pour un cancer, ce qui peut causer une anxiété sans fondement.


publié le : 14/04/2019 , mis à jour le 13/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci