Vertiges : une maladie cardiovasculaire cachée ?

Dernière mise à jour: septembre 2018 | 4205 visites
123-duizel-hypotensie-hoofd-12-5.jpg

news Les personnes sujettes à des vertiges lorsqu’elles passent d’une position assise ou couchée à la position debout doivent se méfier : il pourrait s’agir du symptôme d’une maladie cardiovasculaire non détectée.

Cette sensation de malaise présente souvent un caractère ponctuel. Lorsque le corps se redresse, le cœur pompe un peu plus vite afin de maintenir la pression sanguine dans l’organisme. Il arrive que ce processus ne se déroule pas correctement : l’irrigation du cerveau en sang est alors altérée, ce qui conduit au vertige. Dans la plupart des cas, tout revient à la normale rapidement. Néanmoins, quand ce phénomène se reproduit régulièrement, il est nécessaire d’y prêter une réelle attention.

Une précédente étude avait suggéré une association entre l’hypotension orthostatique et le risque de démence. D’autres soulignent le danger de chute, en particulier chez la personne âgée, avec des conséquences potentiellement gravissimes. Celle-ci établit un lien avec la maladie cardiovasculaire.

L’équipe américaine (Harvard Medical School) a examiné des données concernant quelque 10.000 adultes (45 à 64 ans), suivis pendant une vingtaine d’années. Le résultat met en évidence une relation manifeste, dès l’âge moyen, entre l’hypotension orthostatique et le risque d’événement cardiovasculaire, en insistant sur le fait qu’il peut s’agir d’un symptôme important d’une maladie cardiovasculaire non diagnostiquée. En d’autres termes, ajoutent les auteurs, et quel que soit son âge, un patient qui se plaint régulièrement de vertiges en passant à la position debout doit faire l’objet d’une attention particulière, à la recherche d’un éventuel problème cardiovasculaire ou cardiaque jusqu’alors non détecté.

Source: JAMA (https://jamanetwork.com/jou)
publié le : 08/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci