Rhume : pourquoi l'hiver est-il plus à risque ?

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 2377 visites
123-vr-ziek-verkoudheid-griep-zakd-12-16.jpg

news De nombreux types de virus peuvent déclencher un rhume. On pense souvent que le rhume est une maladie d'automne et d'hiver, mais ce n'est pas le cas. Ces deux saisons sont cependant plus à risque. Pourquoi ?

Une explication possible est que les virus du rhume peuvent se propager plus facilement par météo froide car alors, nous fréquentons davantage les endroits confinés et mal aérés. Une bonne ventilation des pièces de vie ou de travail est très importante, même par temps froid (on ouvre les fenêtres pendant un quart d'heure, deux fois par jour, en essayant de créer un courant d'air).

De plus, l’air froid porte moins d’humidité, l’air est plus sec en hiver. Les membranes des muqueuses sèchent plus vite et moins de virus peuvent pénétrer dans le nez, mais ils survivent mieux dans les conditions sèches. Quand le nez et l’air sont froids, le sang, et donc les anticorps (globules blancs), y accède moins facilement. Le système immunitaire fonctionne moins bien, ce qui rend plus sensible au rhume. Il est possible que le froid affaiblisse l'organisme.

La probabilité d’un rhume en été est accrue avec la climatisation, qui assèche l’air également. Les vols longs courriers augmentent aussi les risques, car on y passe beaucoup de temps avec de nombreux passagers, et que cet espace est mal ventilé.


publié le : 28/01/2018 , mis à jour le 29/10/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci