Coup de soleil : êtes-vous protégé sous le parasol ?

Dernière mise à jour: mars 2017 | 7816 visites
123m-zon-strand-parasol-20-3.jpg

news Le parasol constitue-t-il une protection suffisante contre le coup de soleil (érythème solaire) ou un produit solaire est-il toujours nécessaire ?

Pour répondre à cette question, la meilleure démarche consiste à réaliser un test comparatif. Une équipe américaine a réuni une centaine de volontaires (adultes) d’un phototype 1 à 3 (peau très sensible à assez sensible), réunis sur une plage au bord d’un lac du Texas. Le soleil frappait fort. L’essai a duré 3 heures et demie. La moitié des participants s’est abritée sous un parasol sans autre protection, alors que l’autre moitié a appliqué à deux reprises environ 15 g de crème (SPF 100), soit à peu près 1 mg/cm² à chaque fois.

• Dans le groupe parasol seul, 80% des participants ont souffert d'au moins un coup de soleil. La plupart des érythèmes ne présentaient pas un haut degré de sévérité, mais ils ont été observés sur toutes les zones de peau dénudée.

• Dans le groupe protection solaire, une personne sur quatre a développé un coup de soleil, et uniquement sur le visage.

La différence est qualifiée de « très significative ». Le Dr Daniel Wallach (Journal international de médecine) commente : « Le fait de rester à l’ombre d’un parasol ne constitue pas une protection efficace, du fait de l’exposition à des UV dispersés et réfléchissants, seuls les UV directs étant arrêtés. Il faut donc y ajouter d’autres moyens, comme une protection solaire sur les zones dévêtues ».

On ajoutera que les personnes à la peau sensible (surtout elles, mais pas seulement...), et toujours les enfants, ne doivent s’exposer directement au soleil que pendant des périodes courtes, entre lesquelles elles s'abriteront à l’ombre (par exemple d’un parasol…), alors qu’il est important de renouveler régulièrement l’application de la protection solaire (et systématiquement après avoir été dans l’eau).

Voir aussi l'article : Quelle protection solaire pour votre peau ?

Source: JAMA Dermatology (http://jamanetwork.com/jour)
publié le : 31/03/2017 , mis à jour le 31/03/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci