Comment un enfant change le corps de ses parents

Dernière mise à jour: mai 2016 | 5820 visites
NS-glutenvrij-famille-170.jpg

news Au sein d’un couple, et en particulier avec enfant, le système immunitaire des partenaires converge de manière spectaculaire.

Le système immunitaire, celui assure la défense de l’organisme contre les agressions extérieures (virus, bactéries…), est très personnel à chaque individu, dont il reflète en quelque sorte le parcours de vie (exposition aux infections, environnement pendant l’enfance, vaccins, spécificités génétiques…). Qu’en est-il de l’influence du contexte familial à l’âge adulte ?

Cette équipe britannique (université de Cambridge) a analysé le profil immunologique de quelque 700 personnes en bonne santé, suivies pendant trois ans, en comparant en particulier leurs caractéristiques selon qu’elles vivaient ou pas en couple, et avec (au moins) un enfant ou non. Le résultat est assez étonnant, puisqu’il s’avère qu’au sein des couples avec enfant, les variations immunologiques entre les parents sont 50% moins importantes que parmi les célibataires. En d’autres termes, les systèmes de défense convergent, suite à la cohabitation avec un adulte, et surtout en présence d’un enfant.

L’explication tient avant tout au fait que l’immunité évolue au fil des expositions aux germes, dont les enfants sont d’importants vecteurs (« ils attrapent tout ce qui passe »). Ce qui est remarquable, c’est l’ampleur de ces changements immunitaires et de leur convergence, puisque les chercheurs britanniques expliquent que sur le long terme, le fait d’être en couple avec enfant exerce une influence plus importante sur la variation immunitaire qu’une vaccination, par exemple.

Source: Nature Immunology (www.nature.com/ni/index.htm)
publié le : 18/05/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci