Résultats scolaires : les parents doivent rester réalistes

Dernière mise à jour: janvier 2016 | 4055 visites
123-p-school-klas-psy-170-9.jpg

news S’il est légitime et bénéfique que les parents aspirent à ce que leur enfant réussisse un beau parcours scolaire, ils ne doivent cependant pas placer la barre trop haut. L’effet pourrait être contre-productif.

D’une manière générale, les attentes élevées des parents exercent une influence positive sur les résultats scolaires. Cependant, il faut rester réalistes et moduler ses aspirations en fonction de la personnalité de l’enfant et ses capacités. Ceci paraît évident, mais peu d’études se sont penchées sur les effets négatifs de ce que ces chercheurs britanniques (université de Reading) appellent la « parental overaspiration », la « sur-attente parentale ».

L’enquête a concerné 3.500 élèves du secondaire suivis pendant cinq ans, et a consisté à rapprocher l’évaluation des aspirations des parents et les résultats scolaires, en particulier en mathématiques. Premier point, une confirmation : la pression parentale est bénéfique au fil du temps. Mais on observe aussi que lorsque les attentes des parents sont excessives, les performances de l’enfant en pâtissent, et d’autant plus au fur et à mesure que le décalage se creuse entre ces aspirations et ce que l’enfant est en mesure d’accomplir.

Ce phénomène a été vérifié par une autre analyse, réalisée cette fois auprès d’étudiants américains. « Nos résultats suggèrent que les aspirations parentales irréalistes peuvent être préjudiciables au parcours scolaire », concluent sobrement les auteurs.

Source: Journal of Personality and Social Psychology (http://www.apa.org/pubs/jou)
publié le : 15/01/2016 , mis à jour le 14/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci