ad

Pizzas et lasagnes industrielles : pourquoi il vaut mieux les éviter

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 5084 visites
123-voed-pizza-vet-08-15.jpg

news Une de temps en temps peut-être, mais surtout, il ne faut pas qu'elles deviennent des plats habituels : les pizzas et les lasagnes industrielles doivent être consommées avec une grande modération.

Une nouvelle confirmation émane d'une enquête réalisée aux Pays-Bas par l'association néerlandaise des consommateurs. Des tests ont été réalisés sur des pizzas et des lasagnes vendues dans les supermarchés et la conclusion est sans appel.

Ainsi, les pizzas les plus salées contenaient pas moins de 7 grammes de sel, alors que les recommandations nutritionnelles préconisent de ne pas dépasser 6 grammes par jour... tout compris ! Une autre constatation porte sur la forte teneur en graisses saturées, néfastes pour la santé, et une faible quantité de légumes. En outre, les pizzas fournissent énormément de calories, dépassant même les 1.100 kcal par pièce. La pizza aux quatre fromages et celles à base d'anchois, de jambon cru et de salami sont parmi les plus caloriques.

Quant aux lasagnes, elles sont moins caloriques, contiennent moins de sel et davantage de légumes que les pizzas, mais regorgent elles aussi de graisses saturées. Ceci s’explique par la présence de viande retravaillée, de fromage et de sauce béchamel.

A la lecture de ces résultats, et ceux d'autres enquêtes, le Centre néerlandais de l'alimentation estime qu'effectivement, les pizzas et les lasagnes industrielles sont loin de constituer des repas idéaux, et conseille, au moment de l'achat, de bien lire les informations sur l'emballage et de choisir les marques avec les plus faibles teneurs en sel, en graisses saturées et en calories.


publié le : 07/11/2015 , mis à jour le 15/09/2020
ad
pub