Le frottis vaginal : un examen essentiel

Dernière mise à jour: mars 2015 | 3720 visites
tek-vr-gynaec-oz-stoel-170.jpg

news Le frottis vaginal est l'examen de référence pour le dépistage du cancer du col de l'utérus. Le prélèvement permet d'identifier la présence de cellules suspectes. Que faut-il savoir sur ce test particulièrement important ?

Sauf situation particulière, le frottis n'est pas douloureux mais il peut provoquer des sensations désagréables et une certaine gêne. L'objectif consiste à détecter des lésions précancéreuses ou cancéreuses. Le diagnostic doit être confirmé par une biopsie. Le fait de se soumettre périodiquement à un frottis contribue au dépistage précoce et permet ainsi de soigner la patiente très tôt au début de la maladie, ce qui réduit considérablement le risque d'évolution défavorable.

Un dépistage par frottis est recommandé tous les trois ans pour toutes les femmes à partir de l'âge de 25 ans jusqu'à 65 ans. Un frottis peut être pratiqué à un âge plus jeune si des symptômes (pertes de sang entre les règles ou pertes blanches, par exemple) incitent à la prudence : l'intention principale consiste alors à rechercher une infection (maladie sexuellement transmissible).


publié le : 28/03/2015 , mis à jour le 27/03/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci