Les conseils pour bien manger sans dépenser plus

Dernière mise à jour: août 2015
Dans cet article
Les conseils pour bien manger sans dépenser plus

dossier Une alimentation saine coûte-t-elle forcément plus cher ? La réponse est non : il est parfaitement possible de manger sainement et de manière équilibrée sans pour autant exploser son budget. Voici nos conseils.

Les règles de base

Les plats préparés sont généralement plus chers que les mêmes recettes réalisées à la maison, sachant qu'en plus, ces dernières intègrent des produits frais (meilleurs pour la santé) et contiennent (beaucoup) moins de sel, sans parler des additifs. L'argent économisé sur les plats cuisinés industriels permet d'acheter davantage d'aliments frais. Ceci ne vaut pas que pour les portions de repas prêtes à réchauffer. Il en va ainsi aussi, par exemple, de la purée : la faire soi-même revient bien moins cher qu'acheter une purée surgelée.

PyramideAlimentaire1.jpg

La pyramide alimentaire. (Société suisse de nutrition/Eufic)

Une cuisine saine ne nécessite pas des connaissances de grand chef. Il existe de très nombreuses recettes simples et savoureuses accessibles au plus grand nombre. Ce à quoi il faut surtout faire attention, c'est à la diversité, la qualité et l'équilibre entre les apports. Si vous manquez régulièrement de temps, préparez des quantités plus importantes et congelez-les.

Pour une foule d'idées de menus au quotidien, visitez La fabrique à menus ainsi que notre rubrique recettes.

• Les produits de marque sont souvent plus chers mais pas forcément de meilleure qualité, en tout cas sur un plan nutritionnel. Appliquez-vous à lire les étiquettes pour faire votre choix en connaissance de cause.

Pour plus d'informations sur la bonne manière de lire les étiquettes des produits alimentaires, cliquez ici.

123-appelen-fruit-bak-170-10.jpg

Privilégiez les fruits et les légumes de saison, puisque c'est à ce moment-là que leur offre est la plus large et dès lors leur coût moins élevé qu'hors saison.

• Si vous en avez acheté une grande quantité, congelez une partie de vos herbes aromatiques : même si la plupart n'auront pas un très bel aspect lors de la décongélation, elles conservent en général leurs saveurs et peuvent donc être intégrées dans des préparations. Les herbes qui se congèlent le mieux incluent la ciboulette, le cerfeuil, l'aneth, les feuilles de fenouil, le persil, l'estragon, le basilic ou la coriandre. D'autres seront plutôt séchées que congelées (c'est notamment le cas du romarin). Le meilleur conseil, c'est de tester et d'adapter.

• Arrangez-vous avec vos voisins ou les membres de la famille pour acheter des colis de nourriture (de la viande, par exemple) : la quantité permet de réaliser des économies (très) appréciables. Attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre et à exagérer ce que l'on est en mesure de consommer rapidement ou les quantités que l'on peut stocker dans son congélateur...

123-p-supermarket-kopen-170-1.jpg
• 100 g de viande ou de poisson par jour sont largement suffisants.

• Une alimentation variée et équilibrée fournit tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Les aliments enrichis ne sont donc pas forcément indispensables, en tout cas pour une personne en bonne santé générale. Ceci n'empêche pas de décider d'intégrer dans son régime des produits plus spécifiques (enrichis en oméga-3, par exemple), mais cela ne doit pas devenir une obsession.

Ne faites pas vos courses l'estomac vide : plusieurs études ont montré que la faim incite à acheter plus que nécessaire, et en particulier des aliments gras et sucrés. Dans ce contexte, rédigez une liste de courses (ce dont vous avez vraiment besoin) et respectez-la, ne vous laissez pas tenter (ce qui n'empêche pas de s'accorder un petit plaisir de temps en temps...). Enfin, pour les produits préemballés, comparez les prix ramenés au kilo ou au litre.

Etablissez un planning général - quitte à varier un peu par la suite - des menus de la semaine, que vous prévoirez en fonction des promotions trouvées dans le folder de votre supermarché.

Les idées pour les préparations maison

123-p-gezin-eten-tafel-170-10.jpg
La soupe. Les légumes frais (et de saison) permettent de préparer trois ou quatre litres de potage pour le prix d'un litre de soupe préparée (qui contient beaucoup de sel et d'additifs, et bien moins de fibres et de vitamines).

Le dessert et le goûter. Le cake, les cookies, les gâteaux, les crêpes, les gaufres, le pudding, le flan, le riz au lait... : rien de très compliqué à préparer. La compote peut intégrer les fruits trop mûrs.

Les restes. Les pâtes et le riz seront utilisés pour une salade au thon, aux crudités ou au blanc de poulet. Les pommes de terre cuites seront mélangées le lendemain avec des morceaux de jambon et de fromage. Les restes peuvent aussi être incorporés dans une tourte, une quiche ou un gratin.

Les fanes (pommes de terre, carottes, salsifis...) ne doivent pas être jetées : utilisez-les dans un stoemp ou une potée, ou faites-les frire pour accompagner une viande.

Les produits laitiers. Pourquoi ne pas investir dans un sorbetière ou une yaourtière ?

Les sauces. Faites maison, elles seront nettement moins chères, moins grasses et moins salées qu'en sachet ou en pot. Une crème allégée ou du jus de cuisson lié avec un peu de fécule de maïs sont simples et rapides à réaliser.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.