ad

Egalité des sexes : pour une fille, le comportement du père change tout

Dernière mise à jour: août 2014 | 10470 visites
vader-kind-lach-lezen-170_560_05.jpg

news L’attitude du père à la maison, concernant en particulier la répartition des tâches, modifie la perception d’une fille sur ses perspectives d’avenir.

L’égalité des sexes commence à la maison, résume cette équipe de l’université de la Colombie-Britannique (Vancouver). On a envie d’ajouter, au vu des résultats de son étude, que c’est là que l’essentiel se joue. Quelque quatre cents enfants âgés de 7 à 13 ans ont été interrogés sur leurs aspirations pour l’avenir, alors que les chercheurs ont déterminé pour chaque foyer la répartition des tâches entre les parents, leur parcours étudiant et professionnel, leur implication à la maison ou encore leurs contraintes professionnelles.

Que constate-t-on ?


• Globalement, les mères supportent davantage que les pères le poids des tâches domestiques.
• Les parents et les enfants associent plus les femmes à la garde des enfants et aux responsabilités domestiques.
• Les jeunes filles émettent plus que les garçons le souhait de s’occuper plus tard de leurs enfants, le cas échéant au détriment de leur carrière professionnelle.

Et ce qui est particulièrement intéressant :

• les filles dont le père assume un rôle important en termes de tâches domestiques sont aussi celles qui vont exprimer plus clairement leur volonté de faire carrière
• lorsque les pères soutiennent l’égalité des sexes, mais que leur comportement à la maison reste « traditionnel », les filles vont plutôt envisager un rôle de mère au foyer ou une activité professionnelle classiquement dévolue aux femmes

Il semble donc que le père – et en tout cas la manière dont il est perçu – influence considérablement les aspirations de sa fille. Ceci ne signifie pas, évidemment, que la mère n’intervienne pas. Mais ce que donne à penser cette étude, c’est que commencer par instaurer l’égalité à la maison peut être un moyen important d’inciter les jeunes filles à suivre un parcours personnel et professionnel autonome.

Source: Psychological Science (http://pss.sagepub.com)
publié le : 12/08/2014
ad
pub