Amputation : le mystère du membre fantôme

Dernière mise à jour: mai 2014
amput.jpg

news Après une amputation, il est fréquent que la personne ressente encore la présence de ce membre, et cela peut se traduire par d’importantes douleurs.

On parle de membre fantôme : le cerveau perçoit ce bras ou cette jambe comme s’il était toujours présent. Pourquoi ? Une série d’hypothèses ont été avancées, mais il n’existe pas d’explication unanimement partagée. Toujours est-il que si cette sensation a tendance à s’estomper au fil du temps, elle peut cependant persister chez certaines personnes, comme ce patient âgé de 72 ans qui ressentait des douleurs fantômes à un avant-bras amputé voici de nombreuses années.

Une réorganisation du cerveau ?


Aucun traitement n’avait donné de résultat favorable, jusqu’à ce qu’une équipe suédoise ait recours à la réalité augmentée, dont le principe (nous schématisons) consiste à superposer une image virtuelle à une image réelle. Les chercheurs ont placé des électrodes sur la partie supérieure du bras, afin de détecter l’activité neuromusculaire (myoélectrique). Ces données ont permis de faire apparaître sur l'écran un avant-bras virtuel parfaitement inséré. Le patient pouvait le contrôler comme si ce membre était réel.

Le résultat montre qu’après un mois d’exercices (notamment des jeux vidéo), la personne a rapporté une diminution graduelle de ses douleurs fantômes, qui avaient même disparu par moment durant les semaines suivantes. Le cerveau s’est sans doute réorganisé, en se persuadant que le membre était à nouveau opérationnel et que tout était rentré dans l’ordre. En tout cas, ce succès, même s’il ne concerne pour l’instant qu’un seul patient, dégage une piste fort intéressante pour la prise en charge de ce très étonnant phénomène.

Regardez la vidéo :

Source: Frontiers in Neuroscience (www.frontiersin.org/neurosc)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.