Trop serrer sa ceinture, c’est une très mauvaise idée

Dernière mise à jour: août 2015 | 26701 visites
123-riem-jeans-170-12.jpg

news L’habitude de serrer sa ceinture en comprimant la taille risque de favoriser le reflux gastrique. Il vaut mieux la relâcher d’un ou deux crans.

C’est ce que conseille cette équipe écossaise, qui a réalisé une expérience pour le moins instructive sur un groupe d’une trentaine de volontaires. La moitié présentaient un tour de taille satisfaisant, les autres des mensurations trop élevées. Aucun ne souffrait de reflux gastro-œsophagien (RGO) ou de hernie hiatale (un problème de positionnement de l’estomac favorisant le RGO). Chacun a avalé un dispositif permettant de réaliser des prélèvements gastriques, qui ont été analysés avant et après les repas, et selon que les participants portaient une ceinture plus ou moins serrée.

Le résultat indique qu’une ceinture (trop) serrée entraîne un déplacement de la valve (le sphincter) située entre le bas de l’œsophage et l’estomac, avec un phénomène de remontée acide et donc de reflux. Lorsque ce reflux devient trop fréquent ou prolongé, des gênes peuvent apparaître (brûlant…), ainsi que des lésions de la paroi de l’œsophage. L’impact de la ceinture est particulièrement notable en cas d’obésité abdominale

Par ailleurs, comme l’explique Le Nouvel Observateur, « il est aussi prouvé que cette fâcheuse tendance a également des répercussions sur le bas du corps, puisque cela peut provoquer des engourdissements des jambes, signe d’insuffisance veineuse ».

Source: Gut (http://gut.bmj.com)
publié le : 07/01/2014 , mis à jour le 07/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci