Aorte abdominale : les fruits contre l’anévrisme

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 4652 visites
fruit-170_01.jpg

news La consommation de fruits exerce une action préventive contre la formation de l’anévrisme de l’aorte abdominale et ses risques de rupture.

La totalité des vaisseaux sanguins irriguant les organes de l’abdomen naissent de l’aorte abdominale. Il n’est pas rare, et ceci vaut surtout au-delà de la soixantaine, que l’une de ses portions se dilate, avec formation d'un anévrisme. Le danger majeur, c'est sa rupture, et des conséquences potentiellement dramatiques.

La prévention de l’anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) pourrait passer par la consommation de fruits, si l’on se réfère aux résultats d’une étude suédoise, conduite par le Karolinska Institutet (Stockholm). Les chercheurs ont analysé des données concernant quelque 80.000 hommes et femmes (les messieurs sont d’ailleurs beaucoup plus exposés à cette pathologie), âgés de 46 à 84 ans, suivis durant une quinzaine d’années. Les habitudes nutritionnelles ont été évaluées à l’entame et croisées avec les diagnostics ultérieurs d’AAA et les cas de rupture.

Le résultat montre que, pour cette double menace, les plus gros consommateurs de fruits (deux portions ou davantage par jour) s’exposent à un risque considérablement réduit (entre 30 et 40%) par rapport à ceux qui n’en mangent pas, ou très peu. Aucune association n’est observée avec les légumes (qui présentent évidemment un grand intérêt dans d’autres contextes). La conclusion va de soi...

Source: Circulation (http://circ.ahajournals.org)
publié le : 24/12/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci