ad

Allaitement maternel : les remèdes ont-ils un intérêt ?

Dernière mise à jour: avril 2013 | 3900 visites
bv-pasgeb-170_400_04.jpg

news Beaucoup de mamans utilisent des remèdes pour faciliter l’alimentation au sein, pour elles comme pour leur bébé. L’utilité n’est pas très claire, mais si cela les aide...

Cette étude a été réalisée aux Etats-Unis. Dans les grandes lignes, ses observations peuvent s’appliquer à bien d’autres pays. Une équipe de l’université d’Etat de l’Ohio a pris contact avec une centaine de consultantes en lactation, attachées à des maternités réparties sur l’ensemble du territoire US. La question centrale consistait à savoir à quels types de pratiques « non médicales » recouraient les femmes allaitantes et dans quelle proportion.

Les réponses indiquent qu’une majorité de mamans utilisent ces remèdes, qu’il s’agisse de favoriser la montée de lait ou de soulager l’engorgement, de traiter la douleur aux tétons ou encore d’aider au sevrage. Parmi ces « astuces », on relève, en particulier, l’utilisation de plantes en infusion, les huiles essentielles, la consommation de bière de table, des préparations (tisane, bouillie…) de gruau, ainsi que la pose de feuilles de chou ou de sachets de thé sur les mamelons.

Près de sept consultantes en lactation sur dix concèdent qu’elles ont soit recommandé l’une ou l’autre de ces méthodes, soit n’ont exprimé aucune objection. Néanmoins, rappelle l’un des auteurs de cette enquête, il n’existe pratiquement aucune preuve scientifique soutenant l’efficacité de ces recours. Il ajoute cependant qu’à partir du moment où cela peut aider la mère, sans causer de tort au bébé, pourquoi pas. Etant donné l’ampleur de ces pratiques, les spécialistes considèrent qu’il serait opportun de conduire des recherches approfondies sur ce sujet.

[Source : Breastfeeding Medicine]


publié le : 02/05/2013
ad
pub