ad

Une petite dose de culpabilité pour augmenter le plaisir

Dernière mise à jour: février 2013 | 5220 visites
123-p-vr-eten-plezier-170-2.jpg

news Le sentiment de culpabilité accroît la sensation de plaisir lorsqu’on déguste un aliment que l’on sait peu diététique. Et ce qui vaut pour la nourriture peut s'appliquer à bien d'autres domaines.

Le petit plaisir coupable, en somme. Cette équipe de la Northwestern University (Chicago) a démontré ce phénomène en organisant un test assez révélateur. Quelques dizaines de femmes ont été réparties en deux groupes. Dans le premier, elles ont été invitées à feuilleter des magazines dont plusieurs sections vantaient (à juste titre) les bienfaits d’une alimentation saine, légère, variée et équilibrée. Dans le second, les revues n’avaient aucun rapport avec la nourriture. Phase suivante : toutes ont dégusté une barre chocolatée et il leur a été demandé d'exprimer le plaisir qu’elles ressentaient.

Les résultats montrent que les participantes du « groupe santé » affichaient une satisfaction supérieure (à des degrés divers). Ce qui revient à considérer que s’accorder un petit plaisir coupable de temps à autre, cela fait du bien. Mais en abuser, c’est très différent.


publié le : 13/02/2013 , mis à jour le 12/02/2013
ad
pub