Comment le cerveau fait sa toilette

Dernière mise à jour: décembre 2012 | 4061 visites
123-hers-brein-anatom-hoofd-bordeaux-170-11.jpg

news Le processus par lequel le cerveau élimine ses « déchets » est mieux compris, ce qui dégage des pistes thérapeutiques.

Il s’agit ici de recherche fondamentale et d’une très haute technicité. On sait depuis longtemps que le cerveau est « nettoyé » par le liquide céphalo-rachidien ou liquide cérébro-spinal (dans lequel il baigne, tout comme la moelle épinière d’ailleurs). Mais comment ce fluide se déplace-t-il ? C’est la question à laquelle répond cette équipe de l’université de Rochester (New York).

Les chercheurs ont procédé sur des souris vivantes, dont le cerveau a été observé en temps réel avec un microscope extrêmement sophistiqué. Un traceur a été injecté dans le liquide céphalo-rachidien. Comme l’explique Santé Log, les spécialistes ont alors observé que cette « marque », poussée par la pression, coulait le long d’une série de canaux entourant les vaisseaux sanguins, comme dans un réseau de tuyauterie, qu’ils ont baptisé « système glymphatique ». Le liquide, avec ses déchets, est ensuite résorbé dans la circulation sanguine générale.

Les auteurs suggèrent que les perturbations du système glymphatique pourraient conduire à l’accumulation de déchets dangereux dans le cerveau, notamment la protéine bêta-amyloïde (dont les plaques sont caractéristiques de la maladie d’Alzheimer). Pouvoir agir sur ce système, pour en renforcer l’activité en cas de déficience, contribuerait à la prise en charge d’une série de maladies neurologiques. La perspective est évidemment enthousiasmante.

Ces travaux ont été publiés dans la revue « Science Translational Medicine ».


publié le : 10/12/2012 , mis à jour le 09/12/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci