Tabagisme des parents, risque à vie pour l’enfant

Dernière mise à jour: août 2012
123-zw-buik-roken-sigaret-170_07.jpg

news Le tabagisme parental expose l’enfant non seulement à des soucis immédiats, mais aussi à très long terme.

Le tabagisme passif est une source bien identifiée de troubles respiratoires durant l’enfance. Ce que nous apprend cette étude, c’est que les problèmes persistent (très) longtemps, jusqu’à l’âge adulte, et se traduisent par un risque notablement accru de maladie respiratoire et de déficit de la fonction pulmonaire.

Durant plusieurs décennies, ces chercheurs de l’université de l’Arizona ont suivi un panel de familles US, avec une moitié d’enfants exposés à la fumée de cigarette entre leur naissance et l'âge de 15 ans. Les résultats ont été présentés à l’occasion d’un congrès de la Société américaine de pneumologie, et ils indiquent que le fait d’avoir vécu durant l’enfance dans un environnement tabagique est associé – de manière significative – à la persistance d’une série de symptômes respiratoires, comme une toux chronique ou une respiration sifflante. Et ceci, il faut le souligner, indépendamment du tabagisme à l’âge adulte. Autrement dit, que l’enfant exposé fume ou pas plus tard dans l'existence, les séquelles perdurent (mais considérablement amplifiées et compliquées, évidemment, en cas de tabagisme actif).

Fumeurs, pensez à l’avenir de vos mômes, et abstenez-vous.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.