Pourquoi cette allergie à son rouge à lèvres ?

Dernière mise à jour: juin 2012 | 11756 visites
lipstiften-cosm-170_400_06.jpg

news Le premier cas d’allergie à la cérésine d’un cosmétique – en l’occurrence un rouge à lèvres - a été identifié chez une patiente canadienne.

L’information est rapportée par le « Journal international de médecine » (JIM). Ainsi que l’explique le Dr Geneviève Démonet, « la cérésine est une cire minérale qui, tout comme la paraffine, assure flexibilité, adhésivité et résistance à l’eau ».

Cette patiente (dont le cas est rapporté par la revue « Contact Dermatitis »), âgée de 37 ans, souffrait depuis un an d’épisodes récidivants de chéilite des lèvres supérieure et inférieure. La chéilite, un phénomène inflammatoire, se traduit par des rougeurs, un gonflement ou encore une sensation de brûlure ; qui peut évoluer vers la formation de fissures et de croûtes. Les premiers symptômes étaient apparus après un changement de rouge à lèvres.

Cette dame avait des antécédents personnels et familiaux d’eczéma et de rhinite allergique. Des patchs-tests ont été réalisés et un seul s’est révélé positif pour le rouge à lèvres utilisé par la patiente. Le fabricant a fourni les ingrédients entrant dans la composition du cosmétique, et il s’est avéré que seule la cérésine a provoqué une réaction allergique. Des tests ont été pratiqués chez quatre volontaires, avec la même concentration de cérésine, et tous se sont révélés négatifs.

Ainsi que l’observe le Dr Démonet, « si les tests utilisés avec les produits utilisés par le patient s’avèrent indispensables, la coopération de l’industrie cosmétique est aussi essentielle à la découverte d’allergènes rares ou émergents ».


publié le : 25/04/2012 , mis à jour le 07/06/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci