Clinique du sein : une prise en charge optimale

Dernière mise à jour: août 2015

dossier En octobre 2011, la Clinique du Sein de l'Institut Bordet (Bruxelles - Réseau des Hôpitaux Iris), la première à voir le jour en Belgique, et actuellement une référence au niveau belge et international, a fêté son 25e anniversaire.

L'occasion de rappeler l'importance de ces structures particulièrement performantes. En termes de traitements oncologiques de pointe, mais aussi pour respecter la qualité de vie et le confort de patiente en proie à de profondes bouleversements psychologiques, affectifs, professionnels...

L'Institut Bordet

Qui dit Clinique du Sein de Bordet, dit Institut Bordet. Une structure hospitalière qui s'inscrit comme une référence en matière de traitements oncologiques. Un nom qui inquiète et qui "rassure" à la fois, de par la multiplicité des spécialités médicales qui y sont proposées et la réputation scientifique internationale dont bénéficie cette institution.

Une femme sur huit

Ariane Cambier, secrétaire générale de l'ASBL Les Amis de l'Institut Borde, qui existe depuis 1969 et dont les fonds récoltés (dons, legs, etc.) servent, entre autres, à la Clinique du Sein, nous aide à faire connaissance avec la Clinique du Sein de l'Institut Bordet.

De très nombreuses autres cliniques du sein existent aujourd'hui aux quatre coins de la Belgique.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme : une sur huit sera un jour ou l'autre touchée par un cancer mammaire.

Pourquoi une clinique du sein ?

L'objectif est de mettre à disposition des patientes une structure multidisciplinaire capable de les prendre en charge de façon totalement intégrée.

"Aujourd'hui, la Clinique du Sein de l'Institut Bordet regroupe une cinquantaine d'intervenants, que ce soient des radiologues, chirurgiens, kinés, ergothérapeutes, oncologues, généticiens, infirmières en esthétique, etc., qui se concertent au quotidien de manière à offrir à la patiente une prise en charge et un accompagnement optimaux."

Dans les autres cliniques du sein, les équipes sont parfois moins nombreuses mais les buts à atteindre sont les mêmes. "L'objectif est d'offrir non seulement les plus grandes chances possibles de guérison, mais aussi de réduire au maximum les effets secondaires des traitements parfois très lourds. Comment ? En réduisant, par exemple, le nombre de journées d'hospitalisation et en axant un maximum de soins et d'interventions en hôpital de jour quand c'est possible. Le problème est qu'en Belgique, la gestion de la douleur est parfois encore trop souvent négligée et que les centres de la douleur sont souvent débordés face aux demandes exponentielles."

C'est d'ailleurs à l'Institut Bordet que le premier Hôpital de Jour oncologique a été créé en Belgique en 1972.

"D'autres cliniques du sein ont bien entendu vu le jour, mais Bordet reste la plus importante à Bruxelles et en Wallonie et le centre probablement le plus important en Flandre (et pour les Néerlandophones) à égalité avec l’Hôpital Gasthuisberg à Leuven. La Clinique du Sein de Bordet est donc considérée comme la référence dans le domaine et comme pionnière au niveau thérapeutique."

Traitement et qualité de vie

Beaucoup d’études cliniques internationales parmi les plus importantes sont coordonnées à l'Institut Bordet et elles permettent à de nombreuses patientes de bénéficier de traitements innovants non encore disponibles en routine clinique.

"Cette clinique du sein a ainsi été le premier centre à proposer aux patientes la technique du ganglion sentinelle. Il est pionnier dans la caractérisation génétique des tumeurs mammaires qui permet un meilleur ciblage des traitements et donc un allègement des effets secondaires."

"La Clinique du Sein de Bordet propose aussi à certaines de ses patientes une radiothérapie per-opératoire en quelques minutes (un deux en un, si l'on peut dire), ce qui leur permet d'éviter plusieurs séances hebdomadaires de radiothérapie durant des semaines. Cela permet d'éviter de longs trajets en voiture, des déplacements fréquents, un taux d'absentéisme élevé pour celles qui continuent à travailler et cela joue également au niveau du moral et donc de la convalescence. C'est donc une avancée majeure en termes de qualité de vie : moins d'effets secondaires, en finir avec des déplacements quotidiens pendant plus d’un mois, une possibilité de retourner plus rapidement à une vie active.
"

Mais tout ceci a un coût : la générosité des donateurs, à Bordet comme ailleurs, est cruciale.

Informations pratiques

Les Amis de l'Institut Bordet asbl - La Clinique du Sein de Bordet
Rue Héger Bordet, 1 - 1000 Bruxelles
www.bordet.be
E-mail : amis@bordet.be
Téléphone : 02/541.34.14.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.