Rhume : comment faire vos inhalations de vapeur ?

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 95592 visites
stomen-verkoudh-170_400_12.jpeg

news Parmi les recettes de grand-mère en cas de rhume, de nez bouché ou de sinusite, il y a le fameux bol rempli d'eau bouillante avec quelques gouttes d'huile essentielle, dont on inspire profondément la vapeur, la tête recouverte d'une serviette. Comment préparer son remède ?

Ce « traitement à l'ancienne » donne de bons résultats. En effet, inhaler de la vapeur permet, comme le sérum physiologique, de dégager le nez bouché et de rincer les conduits nasaux, tout en soulageant la pression des sinus qui occasionne les maux de tête.

Le thym dégage les voies respiratoires. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes de menthe ou d'eucalyptus. La fumigation sera encore plus efficace. La menthe a un effet décongestionnant. L'eucalyptus présente quant à lui un effet purifiant et antiseptique très puissant. Attention au contact du liquide avec les yeux et, évidemment, à ne boire en aucun cas.

Comment faire ?

Faites bouillir 1 l à 1,5 l d'eau, puis versez dans un récipient propre. Ajoutez cinq à dix gouttes d'huile essentielle. Placez-vous au-dessus du bol, recouvrez votre tête et vos épaules avec une grande serviette et inspirez très profondément. Arrêtez la après cinq bonnes minutes ou lorsque l'eau est devenue froide. Renouvelez l'opération deux ou trois fois par jour.

Vous pouvez ajouter quelques gouttes de romarin ou de lavande, mais ne dépassez jamais les dix à quinze gouttes par litre et ne mélangez pas plus de trois huiles essentielles différentes.


publié le : 03/12/2016 , mis à jour le 08/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci