Quelles activités pour ralentir le vieillissement du cerveau ?

123m-vr-senior-computer-geluk-10-4.jpg

news Afin de ralentir le vieillissement cérébral, et de réduire le risque d’évolution vers une déficience cognitive (voire la démence), il est important de faire « travailler » son cerveau.

Cette équipe américaine (Mayo Clinic) a porté son attention sur la déficience cognitive légère. Celle-ci se caractérise par des difficultés à accomplir certaines tâches quotidiennes, sans toutefois que cela affecte l’autonomie. On se situe entre le déclin cognitif « normal », lié à l’âge qui avance, et la démence, bien plus sévère évidemment.

Les chercheurs ont analysé des données concernant quelque 2000 seniors et personnes âgées, suivis pendant plusieurs années. Un questionnaire a permis de déterminer le type d’activités mentales pratiquées entre 50 et 65 ans, et pour certains de 66 à 78 ans. Ces informations ont été croisées avec les cas de déficience cognitive légère (dont on sait qu’elle peut constituer - mais ce n’est pas systématique - une étape vers la démence). Que constate-t-on ?

• Le fait d’utiliser un ordinateur à l’âge moyen est associé à un risque réduit de 48% de développer une déficience cognitive légère, et à une baisse de 30% lorsqu’il est utilisé à un âge plus avancé.

• La participation à des activités sociales (âge moyen ou avancé) réduit le risque de 20%.

• Idem pour la pratique des jeux mentaux (mots croisés, sudoku…).

• Les activités manuelles (bricolage, jardinage…) réduisent le risque de 42%, sachant que ce bénéfice est observé en cas de pratique de longue date, et dans le groupe d’âge le plus avancé.

L’effet est cumulatif : plus une personne pratique assidûment des activités différentes, plus elle en tire profit sur le plan cognitif. Les auteurs commentent : « Nous ne disposons pas de médicaments susceptibles de traiter efficacement la déficience cognitive légère, ou la démence. Dans ce contexte, il existe un intérêt soutenu pour les facteurs de mode de vie, peu coûteux et accessibles à tous, qui peuvent contribuer à ralentir le vieillissement du cerveau, et le développement des problèmes de réflexion et de mémoire ».

Voir aussi l'article : Les légumes verts pour un cerveau plus jeune

Source: Neurology (https://n.neurology.org)

Dernière mise à jour: novembre 2019
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram