Bilingues : ah ! ce petit accent...

123-p-vr-groep-vriend-praten-170-4.jpg

news Par quel moyen un bilingue effectue-t-il la transition entre une langue et une autre ? Et pourquoi garde-t-on l'accent de la langue natale ?

Deux langues différentes, cela se distingue sans problème, a priori. Oui et non. Le problème a été illustré par cette expérience conduite à l’université d’Arizona et qui a réuni des bilingues anglais-espagnol.

Deux mots sans signification leur ont été soumis : « bafri » et « pafri ». Lorsqu’un hispanique prononce ces termes, il est très difficile de les distinguer si on ne parle pas l’espagnol. Les participants ont été séparés en deux groupes. Ils ont été informés qu’ils allaient écouter des mots désuets (bafri et pafri, donc, qui en réalité n’existent pas), énoncés soit en espagnol (avec le « r » roulé), soit en anglais. On leur a demandé d’identifier la première syllabe : « ba » ou « pa ».

La grande difficulté, ce sont les sons


Les résultats montrent que le contexte joue un rôle déterminant. Comme l’explique l’un des auteurs, « si on les positionne en mode anglais, ils réagissent en anglophones ; si on les positionne en mode espagnol, ils réagissent en hispanophones ». Le même test a été reproduit avec des personnes ne parlant que l’anglais et elles n’ont pas réussi (ou alors avec énormément de mal) à capter les différences entre « bafri » et « pafri » lorsque les mots étaient prononcés en espagnol.

Tout ceci est un peu complexe, c'est vrai. Ce qu’il convient de retenir, en fait, c’est que cette étude souligne que l'élément crucial, fondamental, dans l'apprentissage des langues n’est pas la grammaire ou le vocabulaire, mais les sons, dans leur perception et dans leur expression. Et chez les « vrais » bilingues, il y a cette capacité à passer aisément des uns aux autres selon les circonstances. Ceci explique que ceux qui apprennent sur le tard un second idiome ont énormément de mal à se défaire des sons de leur langue maternelle et gardent alors un (fort) accent, alors que les bilingues (quasi) de naissance ne rencontrent pas ces difficultés.

Source: Psychological Science (http://pss.sagepub.com)

Dernière mise à jour: septembre 2013
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram