Un incroyable trafic de… varicelle !

news Aux Etats-Unis, des parents s’échangent ou se revendent des objets porteurs du virus de la varicelle dans le but d’immuniser « naturellement » les enfants. La pratique gagne en ampleur, au point d'inquiéter sérieusement les autorités sanitaires américaines.

Craignant les effets secondaires potentiels liés à la vaccination, de plus en plus de parents, désireux que leur enfant développe quand même une immunité (après infection, forcément), acquièrent donc – gratuitement ou contre paiement – des « vecteurs » du germe, comme une sucette mâchouillée par un enfant malade, un mouchoir usagé, des vêtements non lavés… ; alors que certains – dans le cadre de… « soirées varicelle » - mettent des mômes malades en contact avec des enfants "sains".

Selon nos confrères de L’Express, un groupe spécifique a même été crée sur Facebook ! Et un véritable trafic d’objets souillés s’est organisé sur Internet, où les... articles se monnaient sans vergogne. Hallucinant.



Dernière mise à jour: juillet 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram