Dessins animés: pourquoi les tout-petits sont-ils si obsessionnels?

dossier

Pat Patrouille, la Reine des neiges… Pourquoi votre enfant ne se lasse-t-il pas de ces petits chiots ou de la princesse Elsa?

À l'âge de 2 ans, le cerveau d'un tout-petit est suffisamment développé pour se rendre compte qu'il est une personne distincte de ses parents et de ceux qui s'occupent de lui. Avec cette prise de conscience, un sentiment de confiance en soi se développe également, ce qui leur permet de devenir plus indépendants. Ils l'expriment, entre autres, en faisant leurs propres choix, comme en insistant sur cette tasse bleue ou ce pull vert, par exemple. Avec un smartphone ou un iPad, les bambins se sentent comme des rois : ils peuvent s'occuper seuls et choisir eux-mêmes ce sur quoi ils cliquent et ce qu'ils veulent voir.

A lire aussi : L’expérience du visage impassible | L’impact de notre temps d’écran sur nos enfants

Un besoin de répétition

De plus, vers le même âge, la durée d'attention d'un tout-petit augmente - d'environ 3 à 5 minutes par an - lui permettant de rester assis assez longtemps pour se concentrer sur une plus grande variété d'activités pendant cette période. Cette capacité à maintenir cette concentration lui fait aimer regarder la même chose encore et encore jusqu'à ce qu'il la comprenne vraiment. C'est ainsi qu'il apprend!

La répétition peut également contribuer à son sentiment de sécurité. Pouvoir prédire ce qui s'en vient est rassurant. De la même manière que les rituels que vous mettez en place, pour le coucher par exemple, le rassurent.

Enfin, l'enfant en bas-âge a aussi une prédisposition à développer des intérêts extrêmement intenses envers des objets très précis, comme les super héros, les dinosaures ou les princesses, par exemple, et tout ça combiné ouvre la porte à une obsession.

Combien de temps d'écran pour un enfant en bas-âge?

Les limites de temps peuvent être débattues. L'Académie américaine de pédiatrie (AAP) recommande jusqu'à une heure par jour de contenu de qualité pour les enfants âgés de 2 à 5 ans. Mais dans une autre étude sur l'utilisation des écrans, réalisée dans le cadre d'une enquête nationale sur la santé des enfants au Royaume-Uni, les experts ont constaté que le temps passé devant un écran n'avait pas d'incidence négative sur le bien-être des enfants (liens avec les personnes qui s'occupent d'eux, résilience, curiosité et humeur). Nous pouvons donc peut-être considérer la limite d'une heure comme une ligne directrice, mais pas comme une règle immuable? Laisser votre enfant regarder un peu plus longtemps les jours difficiles n'est pas préjudiciable.

Lire aussi: Les meilleures applications éducatives pour les tout petits (à partir de 2 ans)

Veillez à ce que ce que votre enfant regarde corresponde à ses intérêts, ses compétences et ses capacités actuels. Assurez-vous que le contenu est adapté à son âge et l'encourage à interagir activement avec vous ou quelqu'un d'autre pour favoriser l'engagement social. Posez également des questions et établissez des liens avec le monde réel pour utiliser le temps d'écran de manière positive. Enfin, ouvrez évidemment votre enfant à autre chose: se promener en ville ou dans la nature, visiter un musée, ou juste "ne rien faire" est bon pour son développement. Et si votre enfant regarde un dessin animé un peu plus longtemps que d'habitude, ça n'est pas un drame, du moment que son rapport au monde ne se limite pas à cet écran.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Quels sont les signes de l’autisme chez le tout-petit?
Pourquoi la phase du non d’un tout-petit est inévitable
10 chouettes livres pour les tout-petits de 0 à 3 ans
30 activités sensorielles Montessori faciles pour les tout-petits

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram