La composition du lait maternel et ses bienfaits pour bébé

dossier

"Le lait maternel est ce qu'il y a de meilleur pour bébé" entend-on souvent. Mais que trouve-t-on exactement dans le lait maternel qui fait que c'est si bon pour l'enfant? De quoi se compose le lait maternel, et quels sont ses bienfaits pour bébé et le futur adulte qu'il sera? On vous dit tout!

On l'appelle parfois "or blanc". La complexité de sa composition reste impossible à imiter, et il n'a pas encore livré tous ses secrets.

Plus de 1000 ingrédients

Le lait maternel se compose de milliers d'ingrédients, dont certains vous sont familiers: des vitamines, des minéraux et oligoéléments, des nutriments énergétiques comme les protéines, les lipides et les glucides, des enzymes, des acides aminés, des cellules souches... Et dans cette longue liste de nutriments, on trouve aussi des probiotiques - sous forme de bonnes bactéries - et des prébiotiques: les HMOs. Tous ces nutriments participent au développement du système nerveux, immunitaire, métabolique, et osseux de votre enfant.

Les nutriments du lait maternel interagissent les uns avec les autres: certains servent de moyens de transport pour d'autres, ou encore favorisent la bonne absorption des nutriments par l'intestin de bébé.

  • Les protéines jouent un rôle protecteur. Elles sont moins nombreuses que dans le lait d'autres mammifères, mais ceci est en parfaite adéquation avec les besoins du nouveau-né. Il n'a pas besoin de plus!
  • De même pour les lipides - les graisses du lait maternel, source importante de calories - qui sont surtout produites en fin de tétée ou en soirée, quand bébé est allaité à la demande. Les lipides participent à la construction du système nerveux et de la vision.
  • Les probiotiques du lait maternel contribuent à constituer le bon microbiote de bébé. Les HMOs sont des prébiotiques: ils vont "nourrir" les bonnes bactéries du microbiote intestinal.
  • Enfin, le lait maternel se compose à près de 90 % d'eau! C'est pour cette raison qu'avant 6 mois, il n'est pas recommandé de donner de l'eau à bébé, même en cas de fortes chaleurs. Le lait maternel et le lait infantile correctement dosé subviennent parfaitement aux besoins en eau de votre tout-petit.

La composition du lait maternel s'adapte à votre bébé

Les mamans qui tirent leur lait peuvent parfois le constater: le lait maternel s'adapte aux besoins du bébé. Sa composition et donc potentiellement son aspect, changent. Dans la durée: le lait n'est pas le même pour un bébé d'une semaine que pour un bébé d'un an; selon le moment de la tétée: tétée du matin ou du soir; mais aussi pendant la tétée elle-même (lait plus gras en fin de tétée).

Ainsi, selon une étude parue dans la revue Nature en 2019, le lait humain serait davantage concentré en cortisol (l'hormone de l'énergie) le matin, et en mélatonine (l'hormone du sommeil) le soir. Mais ça n'est pas tout! Le lait maternel s'adapterait aussi à l'état de santé du duo mère/enfant en produisant des anticorps, selon que maman ou bébé est malade. Magique on vous dit!

Le lait maternel, un booster du système immunitaire

Les Human Milk Oligosaccharides, ou HMOs, sont les sucres du lait maternel, qui n'en contient pas moins de 130. C'est, après le lactose et les glucides, le 3e composant en termes de quantité du lait maternel. Les HMOs participent au bon développement de votre bébé. Ils sont à la fois prébiotiques, protègent des infections et interviennent dans le développement cérébral de bébé, avec, selon certaines études, un impact sur les capacités cognitives du futur adulte qu'il sera.

Les HMOs agissent comme un substrat pour les bonnes bactéries, les bifidobactéries et les lactobacilles, et comme obstacle aux mauvaises. Or, si on connait aujourd'hui l'importance du rôle du microbiote dans le système immunitaire, on suppose que la bonne mise en place du microbiote intestinal les premiers mois de vie aura un impact sur la santé au long cours. Favoriser le peau à peau (bébé reçoit aussi de bonnes bactéries via votre peau!) et allaiter son enfant interviennent donc directement dans le développement de son système immunitaire. Mais si vous n'allaitez pas, pas de panique! Même s'ils n'égalent pas le lait maternel, de nombreux laits infantiles sont enrichis en nutriments essentiels au bon développement de l'immunité de votre bébé.

L'or liquide: le colostrum

Les premiers jours après la naissance, les seins produisent un liquide opaque de couleur jaune orangé: c'est le colostrum. Véritable concentré d'anticorps, très riche en protéines, notamment en immunoglobines, il suffit à nourrir le nouveau-né les 2-3 premiers jours, avant la montée de lait. Le colostrum est bon... pour tout! L'immunité de bébé, sa croissance, son système digestif, son transit intestinal... Et, selon certaines études, il aurait un impact jusque dans la vie d'adulte, sur la santé respiratoire et digestive.

En collaboration avec Nestlé

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Vert, bleu, orange… Mon lait est de couleurs différentes, c’est normal?
Les différents usages du lait maternel (en dehors de l’allaitement)
Fact checker: mon lait change-t-il de couleur si mon bébé a le Covid?
Peut-on donner de l’eau à son bébé?



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram