Peut-on accélérer l’élimination de l’alcool dans le sang ?

unsplash_wijn_glas_alcohol_2020.jpg

news

Il n’existe aucune méthode efficace pour accélérer l’évacuation de l’alcool dans le sang et donc de retrouver plus vite sa sobriété. Peu importe qu’on boive du café, qu’on prenne une douche froide, qu’on bouge beaucoup ou qu’on aille prendre l’air. On se sentira peut-être moins ivre mais le taux d’alcool n’aura pas diminué pour autant. Les remèdes qu’on peut trouver sur internet, entre autres, sont inutiles. C’est gaspiller son argent. 

Boire beaucoup d’eau ne permet pas non plus d’éliminer l’alcool plus vite. Le foie élimine un verre d’alcool en 1 heure à 1,5 heure, qu’on boive de l’eau ou pas. En revanche, consommer de l’eau entre deux verres d’alcool et en fin de soirée peut prévenir la gueule de bois. 

Ce qui a un impact, c’est la nourriture. Le sang absorbe plus lentement l’alcool si l’estomac est rempli. L’organisme assimile un verre d’alcool en une demi-heure sur un estomac vide mais met deux fois plus de temps si on mange en même temps. On est donc moins rapidement sous influence de l'alcool, même si sa concentration reste la même. Tenez donc compte de ce laps de temps dans la mesure de votre taux d’alcoolémie.  

Voir aussi l'article : Alcool et antibiotiques : quels effets ?

Comment mesurer son taux d’alcoolémie ?

  • Les tests classiques : vous pouvez procéder à une première estimation en comptant le nombre de verres ingérés mais un éthylotest, disponible dans le commerce, permet de mesurer votre taux avec beaucoup plus de précision. 
  • Les calculateurs sur internet : certains sites proposent des calculateurs de la teneur en alcool, sur base des informations introduites par l’utilisateur mais il ne s’agit là que d’une estimation approximative.  
  • Un calculateur d’alcool (www.jm-a.be/ethylotest) peut vous aider à estimer votre taux d’alcoolémie.
  • Les applications : On peut télécharger une application sur son smartphone. Il suffit alors d’introduire les informations requises. Certaines applis vont même plus loin et cherchent un mode de transport alternatif ou un hôtel dans les environs si vous êtes positif. 

Voir aussi l'article : Alcootest : comment ça se passe ?

Comment savoir si on a trop bu ?

Pour estimer votre alcoolémie, vous devez compter les unités d’alcool (le nombre de verres) consommées durant les heures précédentes, même si elles ont été réparties dans le temps.

En moyenne, un verre standard d’alcool (25 cl de bière, 10 cl de vin, 7 cl d’apéritif, 3 cl de boisson forte) équivaut à une alcoolémie de 0,2 à 0,3‰ (pour mille). Vous vous trouvez dans la zone à risque, au-dessus de 0,5‰, après 2 à 3 verres donc.

  • Le corps élimine l’alcool à un rythme de ± 0,15‰ par heure mais le processus dure deux fois plus longtemps sur un estomac vide.
  • Une quantité identique d’alcool ne débouche pas sur le même taux pour tout le monde : il varie en fonction des individus. Il dépend entre autres du poids, du taux de graisse, du sexe, de l’âge… En principe, une jeune fille de vingt ans de 1m60 et 50 kg atteindra plus rapidement la limite qu’un jeune homme du même âge qui mesure 1m80 pour 75 kg.

Voir aussi l'article : Qu'est-ce qui aide et n'aide pas en cas de gueule de bois ?

Sources:
www.vad.be
www.blog.europ-assistance.be



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram