Pour un sourire plus blanc que blanc

Dernière mise à jour: avril 2011
Dans cet article
Pour un sourire plus blanc que blanc

dossier Est-il possible d’avoir les dents plus blanches? Évidemment ! Mais on préférera utiliser des techniques de dentiste plutôt que de manipuler des produits seul, chez soi. Comment et pourquoi? Réponses.

Le sourire ultrabright n’est pas exclusivement réservé aux stars des petits et grands écrans. Des techniques accessibles au grand public existent désormais à des prix plus ou moins abordables. Joël Kozlowitz, dentiste ayant son cabinet à Ixelles, est spécialiste de la chose. Il rappelle en préambule que le terme blanchiment n’est pas adéquat, malgré son utilisation habituelle.

Il ne s’agit pas de blanchir les dents, mais plutôt de les éclaircir dans leur gamme de teintes d’origine qui sera, selon les patients, plutôt située dans les blancs, les gris ou les jaunes. Donc en final, on restera dans la gamme initiale, mais avec des dents beaucoup plus claires.

Certains patients ont des taches sur les dents, plus ou moins foncées ou blanches, provoquées par des défauts de l’émail ou la prise de certains antibiotiques étant enfant. Le café, le thé ou encore le vin rouge colorent aussi parfois les dents en surface. Il s’agit de s’adapter, au cas par cas, à la teinte initiale. Histoire d’uniformiser l’ensemble et d’obtenir un résultat naturel.

Le faire soi-même ?

De nombreux dentifrices ou techniques à réaliser chez soi sont disponibles en drogueries ou même en grande surface, comme les stylos cosmétiques, les bandelettes ou encore les gouttières thermoformables à faire soi-même. Mais certains produits sont abrasifs et difficilement manipulables.
Pour plus de sûreté et un résultat impeccable, autant mettre son sourire entre les mains d’un pro.
Au cabinet, tous les produits sont contrôlés et validés par l’équipe soignante, rassure Joël Kozlowitz. Les gencives et muqueuses buccales sont intimement protégées, ce qui permet l’utilisation de produits à hautes concentrations (de 30 à 35%), plus efficaces.

L’affaire se réalise en trois séances mais d’abord, le dentiste estime, après un examen buccal approfondi, si les conditions sont réunies pour le blanchiment.
Si nécessaire, on passe d’abord par un détartrage et un polissage avant d’attaquer les choses sérieuses. Place ensuite aux petites inductions. Le geste en lui-même ne dure que dix petites minutes, mais l’opération exige une heure au total: il faut prendre le temps de protéger les gencives.

Comme les stars ?

On l’aura compris: même si on y met de l’espoir et le prix, on ne ressortira pas du cabinet du dentiste avec un sourire aussi blanc que celui de Brad Pitt.
Normal, les photos publiées dans les magazines sont généralement retouchées par Photoshop.
Eh oui, la silhouette peut l’être, les dents également.
On est donc très loin de la réalité, explique Joël Kozlowitz. Beaucoup de présentateurs ou acteurs ont également recours à des techniques plus « prothétiques », à savoir des facettes en céramique ou des couronnes en zircone.

Ces techniques permettent évidemment un choix de teinte définitif ultrawhite, mais également de transformer le sourire plus en profondeur en modifiant forme, grandeur et disposition des dents.
Les techniques de blanchiment sont également utilisées. Avant d’en arriver là, quelques bonnes habitudes sont à prendre et à maintenir sur le long terme pour avoir les dents les plus blanches possible: de bonnes habitudes alimentaires et d’hygiène dentaire, à savoir un brossage efficace et des visites régulières chez le dentiste. Il fera les polissages et détartrages adéquats et en temps utile, il complétera sa consultation par des conseils de maintenance et, le cas échéant, proposera une nouvelle séance de traitement bleaching au cabinet ou à domicile.
En tout cas, le blanchiment des dents semble plaire à tout le monde, notre dentiste conseiller nous indique en effet que toutes les tranches d’âge lui rendent visite.

En fait, ceux qui sont intéressés par un blanchiment, c’est monsieur et madame Tout-le-monde. Cela va du moins de 20 ans qui vient de terminer son traitement d’orthodontie et qui veut finaliser son sourire obtenu après un long traitement, en passant par les 30-40 ans qui désirent se faire du bien, morosité ambiante oblige, avec un coup de peps au niveau du sourire, en terminant par les quinquas et plus, toujours d’aplomb et coquets, et qui surfent sur la vague. Souriez, vous êtes éblouissant!

Source: Déborah Laurent
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.