Les chenilles processionnaires : familières mais dangereuses !

Dernière mise à jour: juillet 2021
unspl-m-rupsen-7-7-21.jpg

news Ennemies venues d’ailleurs et plaie saisonnière, les chenilles processionnaires sont de retour.

Leur « look » ne trompe pas : de grosses larves à poils longs et à l’aspect peu engageant, que l’on découvre sur le chêne ou sur le pin. Pas de bol, leurs méfaits potentiels vont de pair avec leur laideur physique. Outre d’opérer en bande et de se révéler un véritable fléau pour les essences qui les accueillent, leurs poils sont dotés d’un terrible pouvoir urticant, qui peut faire des ravages auprès des promeneurs imprudents ou simplement distraits.

☞ Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.

Source: Photo : Par Jean-Pol GRANDMONT — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.o
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram