ad

La flore intestinale (microbiote) influence-t-elle notre santé mentale ?

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 3300 visites
123m-darmflora-7-7-20.jpg

news Quel lien peut-il bien y avoir entre les bactéries intestinales, la santé mentale et certains traits de personnalité ? En tout cas, une association a été mise en évidence, et ces observations sont vraiment étonnantes.

L'étude a été réalisée par une équipe britannique (université d'Oxford). Les chercheurs ont recueilli des échantillons de selles de quelque 700 personnes (71% d'hommes, 29% de femmes), âgées de 42 ans en moyenne. Un questionnaire a permis de cerner une série de paramètres : état de santé, comportement, mode de vie, données socio-démographiques...

Le résultat fait apparaître des éléments surprenants.

• La sociabilité exerce un effet positif sur la diversité des bactéries intestinales. Ainsi, les personnes avec un cercle d'amis étendu sont plus susceptibles de présenter une flore intestinale variée, ce qui est bénéfique (notamment pour l'immunité).

• Les personnes ayant une flore intestinale relativement peu variée seraient plus accablées par le stress et l'anxiété et elle seraient plus exposées au développement d'un comportement névrotique ou d'une maladie mentale. Une précédente étude a d'ailleurs montré que certaines bactéries intestinales pouvaient être associées à un trouble du spectre autistique (TSA).

• L'étude révèle aussi que les aliments riches en probiotiques naturels sont bénéfiques pour la santé mentale : fromage fermenté, choucroute, kimchi, banane, grains entiers, asperges, oignons, poireaux... Les probiotiques en suppléments (compléments alimentaires) sont moins efficaces.

• A paramètres équivalents par ailleurs, on observe aussi que la flore intestinale est moins variée chez les adultes nourris au biberon lorsqu'ils étaient bébés par rapport à ceux allaités au sein, ce qui tend à démontrer que l'alimentation durant la toute jeune enfance peut avoir un effet durable sur la flore intestinale.

Voir aussi l'article : Vidéo - Le microbiote intestinal

Source: Human Microbiome Journal (www.journals.elsevier.com/h)
publié le : 17/07/2020 , mis à jour le 16/07/2020
ad
pub