ad

Arthrose : votre mère en souffrait-elle ?

Dernière mise à jour: mars 2020 | 5130 visites
123m-artrose-knie-06-01-20.jpg

news On connaît mal la place de l’hérédité dans le risque de développer une arthrose, que ce soit du genou (gonarthrose), de la hanche (coxarthrose) ou de la main. Des nouvelles données montrent que l’influence maternelle jouerait un rôle significatif.

Ainsi que l’explique le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine), « l’arthrose est d’origine multifactorielle, mais il semble bien exister une composante héréditaire qu’il est difficile d’estimer avec précision ». Une équipe suédoise (université d’Oslo) a entrepris de discerner la contribution du père et de la mère dans la survenue d’une arthrose - hanche, genou ou main - chez leur enfant. Il a été demandé à une population suédoise (55 à 73 ans) et norvégienne (38 à 60 ans) de spécifier si les parents, mère ou père, souffraient d’arthrose. Ces réponses ont été croisées avec les cas relevés chez les répondants.

Le résultat montre qu’une arthrose maternelle augmente le risque chez les descendants, quelle que soit la localisation anatomique et la sévérité clinique, et ceci est particulièrement vrai chez les filles. Chez les garçons, l’association est beaucoup moins constante, et il en va ainsi aussi du lien avec l’arthrose paternelle, tant chez les filles que chez les garçons.

Le Dr Tellier commente en substance : « Ceci suggère que la part héréditaire de l’arthrose pourrait bien être en rapport avec les gènes maternels ou encore des facteurs maternels spécifiques intervenant dans l’environnement du fœtus. L’arthrose de la mère est associée à une augmentation du risque davantage chez la fille que chez le garçon, et l’association vaut pour toutes les localisations anatomiques. Les études à venir devraient donner plus de consistance et de solidité aux données actuelles ».

Voir aussi l'article : Les meilleurs aliments contre l'arthrose

Source: Arthritis & Rheumatology (https://onlinelibrary.wiley)
publié le : 03/03/2020 , mis à jour le 02/03/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci