Mieux manger prolonge la vie à tout âge

Dernière mise à jour: novembre 2018
123m-vr-eten-voeding-12-11.jpg

news Quel que soit l’âge, une adaptation de l’alimentation - vers des habitudes plus saines bien sûr - exerce un effet bénéfique sur le risque de mortalité prématurée.

Il est question ici du régime méditerranéen (crétois), et surtout de ses grands principes : abondance de fruits et de légumes (dont les légumineuses, les céréales, les grains entiers…), deux ou trois portions de poisson par semaine (dont une fois du poisson gras), huile d’olive comme matière grasse principale, apports limités en produits laitiers, peu de viande rouge, consommation modérée de vin pendant les repas… L’idéal consiste à y adhérer pleinement, mais le fait de respecter plusieurs principes s’accompagne déjà de réels bienfaits.

Une équipe italienne (Istituto Neurologico Mediterraneo) montre qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Le suivi a porté sur quelque 5000 seniors, avec aussi une méta-analyse qui a croisé les résultats de sept études regroupant au total environ 12.000 autres seniors. Le degré d’adhésion aux préceptes du régime a été classé sur une échelle de 0 à 9 points.

Le résultat montre que chaque augmentation d’un point est associée à une réduction du risque de mortalité prématurée toutes causes confondues, et en particulier d’origine cardiovasculaire et cérébrovasculaire (AVC). Conclusion des auteurs : « Les seniors et les personnes âgées qui poursuivent ou qui adoptent le régime méditerranéen peuvent maximiser la probabilité de vivre plus longtemps ».

Source: British Journal of Nutrition (www.cambridge.org/core/jour)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram