Problèmes auditifs : causes, symptômes et conseils

Dernière mise à jour: juin 2018 | 1642 visites
123-oor-oren-praten-doof-12-14.jpg

conseil Les cellules ciliées (cils) de l'oreille interne s'altèrent en raison du vieillissement, mais elles peuvent aussi être endommagées suite à une exposition excessive à des sons puissants. Une baisse de l'audition (voire la surdité) peut survenir, ainsi que d'autres problèmes. Comment reconnaître les symptômes ?

Quelque 15 % des jeunes adultes ont subi des dommages à l'oreille interne en raison d’une exposition excessive au bruit pendant leur temps libre : festival, boîte de nuit, volume trop élevé du lecteur de musique... Les cellules ciliées sont surchargées par la pression sonore et se décomposent. Ceci peut se produire lors d'une seule exposition à des sons trop puissants, mais en règle générale, c'est l'agression répétée qui finit par causer ces problèmes.

Si les cils sont endommagés, ils ne transmettent plus correctement l'information sonore au cerveau (les cellules ciliées traduisent les sons en stimulations électriques) : on entend moins bien, on entend des sons déformés, les sons paraissent différents selon l'oreille (diplacousie).

Le son peut être nocif au-delà de 80 décibels. Des sons de 120 décibels peuvent endommager immédiatement l'ouïe. Les dommages dépendent de la fréquence et de la durée de l’exposition au son.

• Un son de 80 décibels peut être entendu en toute sécurité 8 heures par jour (ou 40 heures par semaine).
• Trois décibels supplémentaires correspondent à un doublement de l’intensité sonore. Un son de 83 décibels ne peut donc être supporté que 4 heures par jour (ou 20 heures par semaine).
• Et 86 décibels seulement 2 heures par jour (ou 10 heures par semaine).
• Un son de 103 décibels peut endommager votre ouïe en moins de 5 minutes.

Les acouphènes

Les personnes souffrant d'acouphènes entendent un son qui n'est pas émis par une source extérieure. Il s'agit d'un bruit persistant, d’une sonnerie, d’un grincement ou d'une claquement. Les acouphènes sont souvent temporaires et peuvent aussi être le résultat, par exemple, d'une pression trop élevée, comme dans un avion. Ils peuvent même être causés par un excès d'alcool. Mais leur principale cause est la nuisance sonore.

• Portez le plus possible des bouchons d'oreille lorsque vous vous rendez en boîte de nuit ou que vous assistez à un festival de musique. Avec de bons bouchons d'oreille, vous continuez à profiter la musique sans risque pour l'oreille interne.

• Même si vous avez des bouchons d'oreille, ne restez pas dans cet environnement bruyant toute la soirée. Faites une pause de temps en temps et laissez vos oreilles se reposer. Une « pause auditive » réduit considérablement le risque de dommage auditif et de bourdonnements d'oreille.

• Ne vous tenez pas trop près des hauts-parleurs.

• N’utilisez pas d’écouteurs et évitez la musique forte le lendemain d'une fête. Laissez vos oreilles se reposer.

Les degrés de sévérité

• Grade 1 : L'acouphène est peu gênant.

• Grade 2 : L'acouphène ne perturbe pas le sommeil, mais bien l'endormissement.

• Grade 3 : L'acouphène est constamment audible, rend le sommeil presque impossible et perturbe très profondément le quotidien.

L'hypersensibilité (hyperacousie)

Les personnes atteintes d'hyperacousie perçoivent de manière excessive des sons que les autres trouvent banals et non perturbants. Ceux-ci peuvent être des sons simples comme un robinet qui coule, une voiture qui roule, un bruit de vaisselle...

Des sons comme un moteur de camion, une scie sauteuse ou une porte qui claque peuvent être extrêmement désagréables pour les personnes avec une ouïe hypersensible et ils peuvent provoquer de sévères douleurs d'oreille.

La perte auditive

La perte auditive due à l'usure naturelle des cellules ciliées est appelée déficience auditive liée à l'âge. L'exposition à un volume sonore excessif peut également entraîner une déficience auditive.

Les signaux de perte auditive.

• Vous devez augmenter le son de la radio et de la télé.
• Vous devez souvent demander aux gens de répéter.
• Les gens semblent parler de manière de moins en moins intelligible.
• Il est difficile de comprendre quelqu'un qui parle tout bas, qui est derrière vous ou qui s'adresse à vous depuis une autre pièce.
• Vous regardez la bouche du locuteur pour faciliter la conversation.
• Une conversation en groupe, en réunion ou dans un environnement bruyant est trop difficile à comprendre.
• Les conversations téléphoniques sont plus compliquées à suivre.

La diplacousie (différences de tonalité)

Avec une diplacousie, un même son est entendu différemment dans chaque oreille. C’est souvent temporaire puisque l'oreille endommagée peut récupérer ou que la perception dans le cerveau peut être ajustée. Cela arrive souvent aux fans de musique.

Une variante de diplacousie : le même son est perçu comme deux sons différents dans la même oreille.

Les distorsions

Les personnes souffrant de distorsions entendent toujours des sons déformés. L'ampleur de la distorsion des sons peut varier. Les sons de la musique ou d'une conversation sont anormalement bruyants ou impurs, ce qui rend plus difficile le suivi. La vie sociale devient beaucoup plus difficile.


publié le : 20/06/2018 , mis à jour le 19/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci